BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

SADATE ANOUAR EL- (1918-1981)

Si de Gaulle était tombé sous les balles de l'O.A.S. le 18 juin 1964 au Mont-Valérien, sa mort aurait eu en France autant de signification symbolique que celle de Sadate assassiné en direct à la télévision, le 6 octobre 1981, lors de la commémoration de la victoire de 1973. Ses meurtriers, issus d'un groupe islamique infiltré dans l'armée, voulaient lui faire expier la trahison de la cause arabe que constituaient à leurs yeux le voyage à Jérusalem et les accords de Camp David succédant à la traversée du canal.

L'indifférence du pays au moment des funérailles et la prudence de ses successeurs faisaient soudainement comprendre à l'Occident que celui qui avait partagé le prix Nobel de la paix avec Begin en 1978 après les accords de Camp David était comparé chez lui à Pétain ou à Laval. Une telle haine chez certains, une si forte déception auprès de la majorité peuvent surprendre à l'égard d'un homme d'État arabe qui a su un moment faire reculer Israël sur le champ de bataille et prouver que les Arabes n'étaient pas condamnés à être d'éternels vaincus.

1.  Les débuts

Rien ne prédisposait Anouar el-Sadate à autant d'honneur ou d'indignité. Né en décembre 1918 dans un village du Delta, Mit-Aboul-Kom, d'un père petit fonctionnaire d'origine paysanne et d'une mère soudanaise, il fait des études secondaires modestes qui ne lui permettent pas d'envisager une brillante carrière universitaire d'avocat ou de médecin. Il aurait pu aller à l'université El-Azhar, mais il se trouve qu'en 1936, avec le départ des Anglais, l'armée égyptienne ouvre son recrutement aux candidats issus de la petite-bourgeoisie. Il entre donc à l'Académie militaire d'Abbassie dans la même promotion que Gamal Abdel-Nasser et Zakaria Mohieddine. Ils se trouveront plus tard en garnison à Mankabad en Haute-Égypte.

Chasser les Anglais par tous les moyens est leur obsession. Nasser s'y emploie avec méthode et discrétion. Sadate se lance dans des opérations beaucoup plus aventureuses et brouillonnes. Il entraîne Nasser dans un […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  4 pages…

Pour citer cet article

Rémy LEVEAU, « SADATE ANOUAR EL- - (1918-1981)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anouar-el-sadate/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« SADATE ANOUAR EL- (1918-1981) » est également traité dans :

ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

Écrit par :  Sandrine GAMBLINRobert SANTUCCI

Dans le chapitre " L'Égypte après Abdel Nasser"  : …  les funérailles de l'homme qui avait gouverné le pays pendant près de vingt ans, la vie continue. *Le vice-président de la République, Officier libre, compagnon de longue date du raïs, du même âge, lui succède selon les dispositions prévues par la Constitution. Issu d'un père de souche paysanne et d'une mère soudanaise, Anouar el-Sadate a été l'… Lire la suite
FRÈRES MUSULMANS

Écrit par :  Nadine PICAUDOU

… *L'Association des Frères musulmans est née à Ismaïlia, en Égypte, en 1928. Son fondateur, Hasan al-Bannā’, n'est pas un ouléma, mais un simple instituteur très affecté par la domination anglaise sur son pays et les influences, jugées corruptrices, de l'Occident matérialiste. Sa prise de conscience de la nécessité d'une renaissance islamique en… Lire la suite
ISRAËL

Écrit par :  Marcel BAZINClaude KLEINFrançois LAFONLily PERLEMUTERAriel SCHWEITZER Universalis

Dans le chapitre "Les guerres avec les pays arabes"  : …  cessez-le-feu interviendra, grâce aux États-Unis, en 1970. Après la mort de Nasser, son successeur, *Sadate, va s'employer à reconstituer l'armée pour tenter une percée militaire permettant de débloquer la situation. C'est l'origine du plan qui mènera à la guerre du Kippour (6 oct. 1973). L'idée est de surprendre Israël au moment où la vie y est… Lire la suite
MOUBARAK HOSNI (1928- )

Écrit par :  Sandrine GAMBLIN

… dans la guerre contre Israël, en octobre 1973, lui vaut d'être promu général, puis d'être nommé par *Sadate, en 1975, à la vice-présidence de la République, confirmant ainsi les liens qui unissent étroitement l'armée et l'État. Au lendemain de l'assassinat de Sadate, le 6 octobre 1981, Moubarak prend le contrôle du pays, conformément à la… Lire la suite
PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

Écrit par :  Nadine PICAUDOUAude SIGNOLES

Dans le chapitre " Percées saoudiennes"  : …  du pétrole, ouvre l'ère des grandes manœuvres saoudiennes au Proche-Orient. Ce conflit, voulu par *Sadate pour sortir de l'impasse et préparer la paix, se termine par une semi-victoire arabe bientôt relayée par un embargo pétrolier. Si la mesure est restée sans effet durable sur l'approvisionnement occidental, sa signification politique locale n'… Lire la suite
SYRIE

Écrit par :  Jean-Pierre CALLOTPhilippe DROZ-VINCENTPhilippe RONDOTCharles SIFFERT Universalis

Dans le chapitre "Fermeté dans le conflit israélo-arabe"  : …  de l'Égypte, le général Assad ne manque pas de fustiger, dès son annonce, l'initiative du président *Sadate qui aboutit, en mars 1979, à la signature du traité de paix égypto-israélien. Membre actif du Front de la fermeté, étendu alors à l'ensemble des pays arabes hostiles à l'entreprise égyptienne, la Syrie peut tirer avantage de n'avoir jamais… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média