BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ANGINE

On désigne par le terme angine toute affection infectieuse de la muqueuse de l'oropharynx. Le tableau habituel de l'angine aiguë associe la fièvre, un malaise général, des douleurs à la déglutition. L'examen de l'arrière-gorge montre l'aspect inflammatoire de la muqueuse (angine rouge), qui est quelquefois parsemée de formations blanchâtres punctiformes (angine blanche). On retrouve fréquemment une atteinte des structures anatomiques voisines : rhinite, laryngite, amygdalite. Le problème de l'étiologie est souvent difficile à trancher, notamment entre angine bactérienne et angine virale. Le danger que présentent, surtout chez l'enfant, les complications des angines streptococciques (maladie de Bouillaud, glomérulonéphrite aiguë) fait souvent associer, et à juste titre, un traitement antibiotique par voie générale au traitement local par collutoires et gargarismes. À côté du cas si fréquent des angines aiguës banales, il convient de distinguer soigneusement l'angine diphtérique à fausses membranes (que la vaccination a presque fait disparaître), les angines de Vincent à fusospirilles et les angines typhiques ou syphilitiques, qui sont rares.

François BOURNÉRIAS

Pour citer cet article

François BOURNÉRIAS, « ANGINE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/angine/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ANGINE » est également traité dans :

BRETONNEAU PIERRE FIDÈLE (1778-1862)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

confirmera) et qualifie ce syndrome de dothiénentérie. Au cours d'une épidémie d'angines couenneuses, il précise, par la confrontation de la clinique et de l'anatomie pathologique, le caractère particulier du croup : la fausse membrane, d'où le nom de « diphtérite » qu'il donne aux angines à pseudomembranes (couenneuses). Dans son traité… Lire la suite
DIPHTÉRIE

Écrit par :  Henri-Hubert MOLLARET

Dans le chapitre "Manifestations locales"  : …  il affecte habituellement la gorge, le larynx et le nez ; la diphtérie revêt donc ordinairement l'aspect d'une angine, d'un croup ou d'un coryza. L'angine diphtérique se reconnaît à une fausse membrane blanche, brillante, nacrée, adhérant à la muqueuse, recouvrant l'une ou l'autre amygdale ou les deux, fusant vers la luette et la paroi pharyngée… Lire la suite
SCARLATINE

Écrit par :  P. CAYEUX

Au xvie siècle, Ingrassias (Naples) et Coyttar (Poitiers) décrivent pour la première fois la scarlatine et en 1685, le médecin anglais T. Sydenham individualise parfaitement la maladie sous le nom de fevris scarlatinae. Ce n'est qu'au début du xxLire la suite
STREPTOCOQUES

Écrit par :  Joseph ALOUF

Dans le chapitre "Streptocoques des groupes A, C et G"  : …  de Sydenham et l'érythème noueux. Le R.A.A. est précédé par une angine aiguë (durant 2 ou 3 semaines). La G.N.A. est précédée par une infection cutanée (3 semaines) ou par une angine aiguë (10 jours). Cette pathologie a beaucoup diminué dans les pays à niveau sanitaire élevé. En revanche, le taux d'infections graves et… Lire la suite
TÊTE ET COU

Écrit par :  Claude GILLOT

Dans le chapitre "Cavité buccale, langue et glandes salivaires"  : …  palatine, petite glande pharyngée, peut être le siège de diverses infections appelées angines ; les plus sévères sont provoquées par le streptocoque, par la menace de complications : rhumatisme articulaire aigu, atteinte cardiaque, néphrite aiguë ; une autre variété est la diphtérie, caractérisée par l'existence de fausses… Lire la suite

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.