BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Biologie de la reproduction

Affiner votre recherche dans « Biologie de la reproduction » en sélectionnant un article.

Articles

ANIMAUX MODES DE REPRODUCTION DES

Écrit par :  Catherine ZILLER

Tout être vivant tend à se conserver en tant qu'individu et à se perpétuer en tant que membre d'une espèce. Ces deux tendances reposent l'une et l'autre sur une faculté fondamentale de la matière vivante, la faculté de se reproduire. La reproduction a pu être définie par Buffon (1748) comme « cette propriété commune à l'animal et au végétal, cette ...  Lire la suite
ASSEMBLAGE DES GAMÈTES

Écrit par :  Didier LAVERGNE

L'Allemand Oskar Hertwig (1849-1922), qui croyait au rôle du noyau dans la dynamique cellulaire, se proposait d'analyser le devenir de celui-ci lors de la fécondation entre deux cellules sexuelles. Il observa au microscope, dans un peu d'eau de mer, des cellules reproductrices émises par l'oursin Toxopneustes lividus. Les femelles émetten ...  Lire la suite
CHROMOSOMES - La méiose

Écrit par :  Marguerite PICARD, Denise ZICKLER

La reproduction d'un être vivant peut s'effectuer selon deux voies. L'une, dite végétative, constitue la voie de reproduction conforme de l'organisme ou d'une partie de celui-ci, qui peut être représentée par une seule cellule. L'autre voie, dite sexuée, permet la réunion (par fusion de cellules spécialisées dites sexuelles ou ga ...  Lire la suite
CLONAGE

Écrit par :  Didier LAVERGNE, Jean-Paul RENARD

Le mot « clonage » est utilisé en biologie pour désigner une reproduction à l'identique ne faisant pas intervenir la sexualité. C'est ce qui se passe lorsqu'on obtient une colonie bactérienne après avoir ensemencé un milieu de culture solide avec une seule bactérie : en se divisant, cette bactérie « mère » a engendré des bactéries « filles » qui l ...  Lire la suite
GAMÈTES

Écrit par :  Michel FAVRE-DUCHARTRE, Jacques TESTART

Les gamètes, aussi appelés « cellules sexuelles », sont des éléments microscopiques produits par tout individu sexué, chacun selon son sexe, et qui se rencontrent par la fécondation où ils concourent à produire ensemble un nouvel être. Un gamète est le fruit d'une évolution cellulaire caractérisée par le déplacement, la division, ...  Lire la suite
GONOCHORISME

Écrit par :  Andrée TÉTRY

Le terme « gonochorisme » (gono, « génération » et chor, « séparer ») désigne l'état d'un individu capable de produire un seul type de gamètes, gamètes mâles ou gamètes femelles selon qu'il porte des testicules ou des ovaires. Les sexes sont séparés et l'individu est dit « gonochorique » ou « dioïque ». Cette aptitude est liée à ...  Lire la suite
HERMAPHRODISME

Écrit par :  Berthe SALZGEBER

L'hermaphrodisme est une forme de reproduction sexuée, caractérisée par la présence des deux sexes, mâle et femelle, chez un même individu. Un tel sujet est un hermaphrodite, nom qui rappelle deux personnages mythologiques : Hermès et Aphrodite. On tend à grouper sous le terme d'hermaphrodisme tous les cas ambigus de sexualité ; mais au sens préci ...  Lire la suite
ISOGAMIE

Écrit par :  Jacques DAUTA

Dans le cas où, chez une espèce vivante, la fécondation a lieu à partir de la rencontre de deux gamètes mobiles, on parle d'isogamie ou d'anisogamie selon que ces gamètes sont égaux et semblables ou dissemblables. Par exemple, chez les algues brunes, il y a isogamie pour l'ectocarpus et anisogamie pour la cutlérie ; ou bien, chez les algues vertes ...  Lire la suite
OOGAMIE

Écrit par :  Jacques DAUTA

Mode de fécondation qui appartient à l'ensemble des espèces animales, à l'exception des protozoaires, l'oogamie consiste en un unique processus d'union entre deux cellules différentes, les gamètes femelle et mâle, respectivement : ovule immobile, au cytoplasme souvent volumineux et contenant des substances de réserve, et spermatozoïde mobile grâce ...  Lire la suite
REPRODUCTION, biologie

Écrit par :  Henri CAMEFORT, Jean GÉNERMONT, Philippe L'HÉRITIER, Didier LAVERGNE

À quelques rares exceptions près, il n'est nul besoin d'être un biologiste professionnel pour discerner au premier coup d'œil un être vivant d'un objet inerte. Cette identification est liée à la perception d'un petit nombre d'attributs familiers, qui, sous des formes diverses, se retrouvent partout où existe ce que nous appelons la vie : un être v ...  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.