Système Na2O-Al2O3-Fe2O3-SiO2

Vignette de Système Na2O-Al2O3-Fe2O3-SiO2Vignette de Système Na2O-Al2O3-Fe2O3-SiO2
Système Na2O-Al2O3-Fe2O3-SiO2

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Système Na2O-Al2O3-Fe2O3-SiO2

Système Na2O-Al2O3-Fe2O3-SiO2 sous une pression de 1 bar (d'après D. K. Bailey et J. F. Schairer, 1966) :a. Vue perspective de la partie pétrologiquement intéressante du système. On a représenté les joints (1 à 6) étudiés expérimentalement, les points quaternaires invariants (A à J) avec les courbes monovariantes qui y aboutissent (sur lesquelles les flèches indiquent le sens de l'évolution des liquides lors de la cristallisation), enfin les limites des domaines ternaires de saturation dans les plans Na2O-SiO2-Fe2O3 et Na2O-SiO2-Al2O3.b. Projection du même système sur le plan Na2O-SiO2-Al2O3 à partir du point figuratif de l'acmite (Ac = Na2O. Fe2O3. 4SiO2) : on retrouve les traces des joints 1 à 6, les points quaternaires invariants et les courbes monovariantes.Lors de la cristallisation, dans le domaine limité par les joints 1, 2 et 4, les liquides aboutissent pour la plupart au point D (équilibre invariant Tr + Ab + Ac + Hém + Liq, entre 867 et 995 °C) ; mais ce point est péritectique et, si la réaction hématite + liquide → acmite est empêchée, les liquides résiduels continuent leur évolution jusqu'au point eutectique B (Qz + Ab + Ac + Ds + Liq, 728 °C), qui a la composition d'un granite peralcalin (pantellérite) pauvre en silice. Dans le domaine limité par 1, 4 et SiO2-Na2O, la cristallisation se termine directement en B.Dans le domaine 3-4-6, les liquides résiduels aboutissent au point eutectique A (Ab + Ne + Ac + Ds + Liq, 715 °C), qui a la composition d'une syénite néphélinique.Dans le domaine 2-4-6, les liquides tendent vers le point péritectique E (Ne + Ab + Ac + Hém + Liq, 908 °C environ), en particulier ceux de composition syénitique (voisins du joint Ab-Ac), et ils peuvent cristalliser avec la composition d'une ijolite. Mais, si la réaction Hém + Liq → Ac ne se fait pas, la cristallisation continue jusqu'au point eutectique A. De plus, de faibles perturbations de l'équilibre peuvent amener certains liquides de l'autre côté du joint 6, et leur cristallisation se termine au point eutectique F (Ne + Ac + Hém + 5Na2O. Fe2O3. 8SiO2 + Liq, 760 °C), dont la composition est celle d'une meltéigite (ijolite mélanocrate).