9 mars - 6 avril 2000Allemagne. Échec de la fusion entre la Deutsche Bank et la Dresdner Bank

 

La Deutsche Bank et la Dresdner Bank, respectivement premier et troisième établissement bancaire allemand, annoncent leur fusion. Celle-ci doit donner naissance à la première banque mondiale, Deutsche Bank AG, qui totalisera 1 200 milliards de dollars d'actifs. Contrôlée par la Deutsche Bank, la nouvelle entité doit être partagée en deux filiales, l'une de banque de détail et l'autre de banque d'investissement. L'assureur Allianz doit devenir le principal actionnaire de la filiale de banque de détail qui doit être introduite en Bourse dans un délai de trois ans. Les syndicats craignent de nombreuses suppressions d'emplois.

Le 5 avril, la Dresdner Bank annonce, à la grande surprise des milieux financiers, qu'elle met fin au projet de fusion avec la Deutsche Bank. Les négociations entre les deux établissements ont buté sur le sort de la Dresdner Kleinwort Benson, banque d'investissement londonienne, filiale de la Dresdner, que la Deutsche Bank souhaitait vendre. Le chancelier Gerhard Schröder critique le manque de maturité des parties prenantes au projet de fusion.

Le 6, le président du directoire de la Dresdner Bank, Bernhard Walter, annonce sa démission.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9 mars - 6 avril 2000 - Allemagne. Échec de la fusion entre la Deutsche Bank et la Dresdner Bank », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-mars-6-avril-2000-echec-de-la-fusion-entre-la-deutsche-bank-et-la-dresdner-bank/