3-24 janvier 2000Allemagne. Démission d'Helmut Kohl de la présidence d'honneur de la C.D.U.

 

Le 3, le parquet de Bonn ouvre une information judiciaire contre l'ancien chancelier Helmut Kohl. Ancien président de l'Union chrétienne-démocrate (C.D.U.), ce dernier a reconnu, en décembre 1999, l'existence dans son parti, de 1993 à 1998, de caisses noires alimentées par des dons non déclarés.

Le 10, le président de la C.D.U., Wolfgang Schäuble, qui tenait jusqu'alors à se démarquer du « système Kohl », reconnaît à son tour avoir reçu d'un marchand d'armes un don non déclaré de 100 000 deutsche Mark destinés à son parti, en 1994. Ce sont les révélations relatives au versement, en 1991, d'un pot-de-vin de ce même marchand d'armes à la C.D.U. qui avaient fait éclater le scandale, en novembre 1999.

Le 17, le député Manfred Kanther, ancien président de la C.D.U. dans le Land de Hesse et ancien ministre, renonce à son mandat de député. Il est le premier responsable chrétien-démocrate à annoncer sa démission à la suite de son implication dans le scandale du financement occulte de son parti.

Le 18, Helmut Kohl annonce sa démission de la présidence d'honneur de la C.D.U., sous la pression de la direction du parti qui lui reproche de ne pas vouloir livrer à la justice les noms des donateurs non enregistrés.

Le 24, la C.D.U. rend public le rapport d'audit qu'elle avait commandé au lendemain de la divulgation du scandale des caisses noires. Celui-ci révèle que 12 millions de deutsche Mark d'origine inconnue ont transité dans les caisses noires de la C.D.U. de 1989 à 1998.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-24 janvier 2000 - Allemagne. Démission d'Helmut Kohl de la présidence d'honneur de la C.D.U. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-24-janvier-2000-demission-d-helmut-kohl-de-la-presidence-d-honneur-de-la-c-d-u/