9 février 2020Cameroun. Élections législatives.

 

Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais du président Paul Biya conserve la majorité absolue à l’issue des élections législatives, malgré un léger repli, avec 139 élus sur 180. Sept autres partis se partagent les sièges restants. L’élection de 13 députés dans l’ouest du pays, région anglophone en proie à une rébellion séparatiste, est annulée pour « irrégularités ». Le taux de participation est de 43,8 p. 100. La principale formation de l’opposition, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun de Maurice Kamto, avait appelé au boycottage du scrutin. Les élections, qui devaient initialement se dérouler en septembre 2018, avaient été repoussées à la demande du chef de l’État en raison, notamment, des violences djihadistes dans le nord du pays et séparatistes dans l’Ouest.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9 février 2020 - Cameroun. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-fevrier-2020-elections-legislatives/