8-19 janvier 1997Bulgarie. Manifestations quotidiennes de l'opposition en faveur d'élections anticipées

 

Le 8, le Parti socialiste (P.S.B.) au pouvoir désigne le ministre de l'Intérieur Nikolaï Dobrev comme candidat au poste de Premier ministre en remplacement de Jan Videnov, dont la politique économique était critiquée et qui avait démissionné en décembre 1996.

Le 10, à Sofia, une manifestation réunissant quelque 50 000 opposants, à l'appel de l'Union des forces démocratiques, en vue de dénoncer la responsabilité du pouvoir socialiste dans la crise économique et de réclamer des élections législatives anticipées, donne lieu à des affrontements violents avec les forces de l'ordre.

Le 12, à la suite d'une nouvelle manifestation, les opposants décident de se réunir quotidiennement dans les rues de la capitale pour dénoncer la « mafia rouge », jusqu'à la satisfaction de leurs revendications.

Le 14, le P.S.B., majoritaire au Parlement, lequel peut seul décider sa dissolution, accepte de fixer des élections « à la fin de l'année », date considérée comme trop tardive par l'opposition. La législature en cours s'achève en principe en décembre 1998.

Le 19 se déroule la cérémonie d'investiture du nouveau président issu de l'opposition, Petar Stoïanov, élu en novembre 1996, qui ne dispose que de pouvoirs symboliques.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-19 janvier 1997 - Bulgarie. Manifestations quotidiennes de l'opposition en faveur d'élections anticipées », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-19-janvier-1997-manifestations-quotidiennes-de-l-opposition-en-faveur-d-elections-anticipees/