8-13 novembre 1987Iran – Irak. Le conflit Iran-Irak au centre du sommet arabe d'Amman

 

Du 8 au 11 a lieu à Amman un sommet extraordinaire de la Ligue arabe, qui rassemble tous les pays arabes à l'exception de l'Égypte : en faisant taire leurs querelles internes, ils accordent au roi Hussein de Jordanie une incontestable victoire diplomatique. Le conflit Iran-Irak est au centre des discussions, alors que se poursuivent les raids aériens irakiens et les tirs de l'artillerie iranienne contre des objectifs économiques, ainsi que les attaques de pétroliers dans le Golfe. Le jour même de l'ouverture du sommet, un missile iranien s'abat sur Bagdad, tuant dix personnes. Face à un front uni contre l'Iran, la Syrie, principal allié arabe de Téhéran, est contrainte à d'importantes concessions. Le président syrien Hafez el-Assad doit en effet accepter que l'Iran soit « condamné » pour les « menaces », « agressions », « actes criminels et sanglants », qu'il a menés contre l'Irak, le Koweït et l'Arabie Saoudite. Il doit aussi s'associer à la demande d'application de la résolution 598 de l'O.N.U., que Téhéran refuse toujours. Ces concessions s'accompagnent d'une spectaculaire « réconciliation » irako-syrienne, illustrée par l'accolade que se donnent devant leurs pairs, le 9, les présidents Saddam Hussein et Hafez el-Assad. La Syrie avalise également l'autorisation donnée aux pays arabes de rétablir leurs relations diplomatiques avec l'Égypte, suspendue de la Ligue arabe depuis 1979. Les jours suivant la fin du sommet, les Émirats arabes unis, l'Irak, le Maroc, le Koweït, le Yémen du Nord, Bahrein, l'Arabie Saoudite, Qatar et la Mauritanie renouent avec Le Caire.

Le 12, le chef de la diplomatie syrienne réprouve la condamnation de l'Iran au sommet d'Amman et affirme que la position de Damas envers Téhéran reste « inchangée ».

Le 13, les autorités de Téhéran lancent un appel à la mobilisation en annonçant l'imminence de nouvelles opérations d'envergure sur tous les fronts. Un regain d'activité est constaté les jours suivants sur le front terrestre tandis que se multiplient les attaques contre la navigation dans le Golfe.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-13 novembre 1987 - Iran – Irak. Le conflit Iran-Irak au centre du sommet arabe d'Amman », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-13-novembre-1987-iran-irak-le-conflit-iran-irak-au-centre-du-sommet-arabe-d-amman/