7-29 avril 2011Japon. Suites de la catastrophe de Fukushima

 

Le 7, une réplique du séisme de mars, d'une magnitude de 7,1 sur l'échelle de Richter, secoue la même région du nord-est du pays, endommageant la centrale nucléaire d'Oganawa, située au nord de celle de Fukushima.

Le 11, les autorités décident d'étendre la zone d'évacuation de 20 kilomètres autour de la centrale de Fukushima afin d'y inclure de nouvelles communes, situées notamment au nord-ouest de la zone, certaines jusqu'à 40 kilomètres.

Le 12, l'agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle élève au niveau maximal de 7 sur l'échelle internationale des accidents nucléaires l'accident de Fukushima – à l'égal de celui de Tchernobyl en 1986.

Le 19, l'exploitant de la centrale, Tepco, accepte l'offre du groupe nucléaire français Areva de mettre en place un système de décontamination des 70 000 tonnes d'eau déversées pour refroidir les réacteurs, et qui stagnent sur le site de la centrale.

Le 21, la zone d'évacuation de 20 kilomètres autour de la centrale de Fukushima est transformée en « zone interdite ».

Le 29, l'expert de la radioprotection Toshiso Kosako, entré au service du gouvernement à la suite de l'accident de la centrale de Fukushima, annonce sa démission. Il estime que ses conseils ne sont pas pris en compte et dénonce le manque de vision des autorités.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-29 avril 2011 - Japon. Suites de la catastrophe de Fukushima », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-29-avril-2011-suites-de-la-catastrophe-de-fukushima/