Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

7-24 mai 2001

États-Unis - Chine. Fermeté de l'administration Bush à l'encontre de Pékin

  • Article mis en ligne le

Le 7, l'aviation américaine reprend ses vols de surveillance au large des côtes chinoises, provoquant une vive réaction de Pékin. La Chine réclamait l'arrêt de ces vols, à la suite de la collision survenue en avril entre un avion-espion américain et un chasseur chinois.

Du 21 au 23, le président taiwanais Chen Shui-bian effectue aux États-Unis un séjour qualifié par Washington de simple « transit ». Pékin exprime son mécontentement. Cette visite fait suite à l'annonce de la plus importante vente d'armes américaines à Taiwan depuis dix ans.

Le 23, au moment où la Chine célèbre l'anniversaire de la « libération » du Tibet, c'est-à-dire son annexion de fait, le président George W. Bush reçoit le dalaï-lama à la Maison-Blanche. Il exprime « l'engagement solide des États-Unis pour préserver l'identité unique du Tibet », provoquant de nouvelles protestations de la part de Pékin.

Le 24, toutefois, les autorités américaines et chinoises parviennent à un accord sur la restitution, en pièces détachées, de l'avion E.P.-3 immobilisé en Chine depuis son accident. L'avion quittera la Chine en pièces détachées le 3 juillet.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents