28 mars 2001États-Unis. Rejet du protocole de Kyōto par le président George W. Bush

 

La Maison-Blanche confirme le rejet par le président George W. Bush du protocole de Kyōto sur les changements climatiques, signé en 1998 par l'administration Clinton mais non ratifié, qui engage les pays industrialisés à réduire de 5 p. 100 leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2010. Dans un courrier adressé à des sénateurs républicains, le 13, le président Bush avait justifié sa position par le fait que « 80 p. 100 de la population mondiale en sont exemptés, dont la Chine et l'Inde, et que [l'application du protocole] causerait un dommage sérieux à l'économie américaine ». Les mesures de limitation d'émission de dioxyde de carbone, notamment, qu'il avait pourtant promises lors de sa campagne, aggraveraient, selon lui, la crise énergétique que connaît le pays. Cette position suscite de vives protestations en Europe, au Canada et au Japon.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  28 mars 2001 - États-Unis. Rejet du protocole de Kyōto par le président George W. Bush », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-mars-2001-rejet-du-protocole-de-kyoto-par-le-president-george-w-bush/