27 février 2001États-Unis. Présentation au Congrès du programme budgétaire de George W. Bush

 

Le président George W. Bush prononce son premier discours devant le Congrès, dans lequel il présente son programme budgétaire. Il annonce notamment son plan de réduction de la dette publique et des impôts. Prévoyant un excédent budgétaire de 5 600 milliards de dollars sur dix ans, il propose de consacrer 2 000 milliards à racheter les deux tiers de la dette de l'État, et 2 000 autres milliards à financer des mesures publiques en faveur de l'éducation, de la défense, de la santé, des personnes âgées, des retraites et de la recherche de nouvelles sources d'énergie. Le montant de la réduction d'impôt annoncée s'élève à 1 600 milliards de dollars sur dix ans. Cette mesure doit principalement profiter aux classes moyennes. La baisse de la pression fiscale doit aller de 5 p. 100 pour les petits contribuables à 6,6 p. 100 pour les gros. La tranche d'imposition la plus élevée passe de 39,6 à 33 p. 100, et la plus basse de 15 à 10 p. 100. Selon George W. Bush, ces mesures doivent contribuer à la relance de l'économie. Aucune mesure n'est prévue en faveur des entreprises: en 1981, sous la présidence de Ronald Reagan, la baisse de la pression fiscale pesant sur les entreprises avait abouti au creusement du déficit. L'opposition démocrate dénonce ce plan qui doit, selon elle, coûter plus cher que prévu et profiter principalement aux plus riches.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27 février 2001 - États-Unis. Présentation au Congrès du programme budgétaire de George W. Bush », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-fevrier-2001-presentation-au-congres-du-programme-budgetaire-de-george-w-bush/