6-30 décembre 2004Arabie Saoudite. Attaques d'Al-Qaida

 

Le 6, un groupe armé attaque le consulat des États-Unis à Djeddah, tuant cinq employés saoudiens. Quatre assaillants sont également tués. L'opération est revendiquée par « l'organisation Al-Qaida en Arabie Saoudite ».

Le 16, dans un message diffusé sur Internet, Oussama ben Laden, chef du réseau terroriste Al-Qaida, dénonce l'« alliance [du régime saoudien] avec l'infidélité mondiale dirigée par Bush » dans le cadre de la crise irakienne. Il appelle à attaquer les installations pétrolières « en Irak et dans le Golfe ».

Le 30, à Riyad, le ministère de l'Intérieur et un camp des forces spéciales de sécurité sont la cible de deux attaques à la voiture piégée qui ne font pas de victimes. Les forces de l'ordre tuent sept personnes suspectées d'avoir participé aux opérations et, pour l'une d'entre elles, d'appartenir au réseau Al-Qaida.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-30 décembre 2004 - Arabie Saoudite. Attaques d'Al-Qaida », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-30-decembre-2004-attaques-d-al-qaida/