6-25 mars 1988Tchécoslovaquie – Hongrie. Manifestations à Prague, Budapest et Bratislava

 

Le 6, en dépit des avertissements des autorités tchécoslovaques, plus de cinq mille personnes assistent, dans la cathédrale de Prague, à une cérémonie en faveur des libertés religieuses (sous la forme d'une messe en l'honneur d'Agnès de Bohême). Une vingtaine de militants catholiques et des membres de la Charte 77 sont interpellés.

Le 15, près de dix mille personnes défilent dans les rues de Budapest, à l'appel de groupes de dissidents hongrois. Sous couvert de célébration du 140e anniversaire de l'insurrection de 1848, les manifestants expriment leur mécontentement face à la dégradation de la situation économique (inflation, baisse du pouvoir d'achat, apparition du chômage).

Le 25, à Bratislava, la police tchécoslovaque disperse violemment deux mille personnes participant à un « rassemblement pacifique » (interdit) en faveur de la liberté religieuse et des droits civiques.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-25 mars 1988 - Tchécoslovaquie – Hongrie. Manifestations à Prague, Budapest et Bratislava », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-25-mars-1988-tchecoslovaquie-hongrie-manifestations-a-prague-budapest-et-bratislava/