6-24 avril 1992Bosnie-Herzégovine. Aggravation de la crise

 

Le 6, les ministres des Affaires étrangères des membres de la C.E.E. décident de lever les sanctions contre la Serbie et de reconnaître la république de Bosnie-Herzégovine, après celles de Slovénie et de Croatie le 15 janvier.

Le 7, les États-Unis reconnaissent la Bosnie-Herzégovine, la Croatie et la Slovénie.

Le 7 également, les députés serbes au Parlement de Sarajevo proclament l'indépendance de la « république serbe de Bosnie-Herzégovine », créée en janvier.

Le 8, alors que les combats autour de Sarajevo et de Mostar s'intensifient, l'état d'urgence général est décrété en Bosnie-Herzégovine. Les populations fuient en masse. Le 15, les États-Unis menacent de placer la Serbie au ban de la communauté internationale.

Le 24, le rapport du secrétaire général de l'O.N.U. Boutros Boutros-Ghali, entériné par le Conseil de sécurité, ne juge pas possible de déployer des casques bleus en Bosnie-Herzégovine, en dépit des réclamations des présidents bosniaque et croate.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-24 avril 1992 - Bosnie-Herzégovine. Aggravation de la crise », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-24-avril-1992-aggravation-de-la-crise/