6-13 juin 1988U.R.S.S. Célébration du millénaire de l'Église orthodoxe russe

 

Du 6 au 9, 272 délégués de l'Église orthodoxe russe se réunissent en concile dans le cadre vénérable du monastère de Zagorsk. Saisissant l'occasion offerte par la politique d'ouverture de Mikhaïl Gorbatchev, les dignitaires orthodoxes adoptent un statut interne renforçant les pouvoirs des prêtres sur leur paroisse au détriment des autorités locales qui en ont la tutelle. Le concile est également l'occasion de poser ouvertement la question de l'Église catholique ukrainienne de rite oriental, dite uniate (parce qu'unie à Rome) et rattachée de force à l'Église orthodoxe en 1946 par Staline.

Le 8, le cardinal Agostino Casaroli, secrétaire d'État du Vatican, arrive à Moscou pour participer, avec de nombreux autres prélats chrétiens, à la célébration du millénaire du baptême du grand-prince Vladimir, événement fondateur du christianisme en Russie. Il représente Jean-Paul II qui n'a pas été invité.

Le 10, au cours d'une cérémonie officielle à laquelle assiste Raïssa Gorbatchev, le patriarche Pimène, primat de Russie, se félicite de la politique de perestroïka (restructuration) menée par l'« architecte infatigable » Mikhaïl Gorbatchev, et Mgr Casaroli, de la « reconnaissance publique du rôle de l'Église » dans la société socialiste.

Le 13, le secrétaire d'État du Vatican est reçu au Kremlin par Mikhaïl Gorbatchev à qui il remet un message personnel dans lequel le pape souhaite l'établissement de « certains contacts formels » avec Moscou.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  6-13 juin 1988 - U.R.S.S. Célébration du millénaire de l'Église orthodoxe russe », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 mars 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-13-juin-1988-celebration-du-millenaire-de-l-eglise-orthodoxe-russe/