5 octobre 1992Koweït. Entrée de l'opposition au gouvernement après sa victoire aux élections

 

Dix-neuf mois après la libération du pays ont lieu les premières élections depuis la suspension de la Constitution de 1961 et la dissolution du dernier Parlement élu en 1986. Réclamée par l'opposition, la consultation avait été promise par l'émir Jaber al-Ahmad al-Sabah durant l'occupation irakienne. Le Koweït est l'unique monarchie parlementaire du Golfe. Seuls votent les hommes âgés d'au moins vingt et un ans et dont la famille était installée dans l'émirat avant 1921. Les résultats sont marqués par la victoire de l'opposition démocratique et islamique, qui remporte vingt-neuf des cinquante sièges du Conseil national. Les principaux bénéficiaires du scrutin sont les députés qui avaient refusé la dissolution de 1986. Le gouvernement, formé le 18 par le prince héritier Saad al-Abdallah al-Sabah, qui est reconduit dans ses fonctions, compte six députés de l'opposition. La famille al-Sabah conserve les postes clés, mais le ministère du Pétrole est confié à un opposant.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5 octobre 1992 - Koweït. Entrée de l'opposition au gouvernement après sa victoire aux élections », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-octobre-1992-entree-de-l-opposition-au-gouvernement-apres-sa-victoire-aux-elections/