4 mai 2000Royaume-Uni. Revers pour le Parti travailliste aux élections locales

 

Le 4, le Parti travailliste au pouvoir subit un grave revers aux élections municipales partielles organisées dans 152 communes. Il perd près de 600 des quelque 1 600 mandats de conseiller dont il disposait sur un total d'environ 3 300. L'élection de Ken Livingstone à la mairie de Londres, qui pour la première fois possède un exécutif élu, constitue également un revers pour le Premier ministre Tony Blair. Réputé populiste, Ken Livingstone dit « Ken le Rouge », qui dirigeait le conseil du Grand Londres démantelé par Margaret Thatcher en 1986, avait été récemment exclu du Parti travailliste pour s'être maintenu face au candidat désigné – qui arrive en troisième position, derrière le candidat conservateur. Au total, le Parti travailliste obtient 30 p. 100 des suffrages contre 38 p. 100 pour les conservateurs et 28 p. 100 pour les libéraux-démocrates. Le taux d'abstention avoisine les 70 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4 mai 2000 - Royaume-Uni. Revers pour le Parti travailliste aux élections locales », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-mai-2000-revers-pour-le-parti-travailliste-aux-elections-locales/