Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

4-6 novembre 2016

Turquie. Arrestation des dirigeants prokurdes du HDP

Le 4, la police arrête les deux coprésidents du Parti démocratique des peuples (HDP), Selahattin Demirtaş et Figen Yüksekdağ, ainsi que quelques autres députés du mouvement prokurde, troisième force parlementaire du pays. Ceux-ci sont accusés de ne pas s’être présentés à des convocations judiciaires. En mai, le Parlement avait levé l’immunité parlementaire de nombreux députés accusés de collusion avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) – qui est interdit –, parmi lesquels des dizaines d’élus du HDP. Les purges engagées à la suite de la tentative de coup d’État de juillet se poursuivent, visant les partisans du prédicateur Fethullah Gülen, les militants prokurdes et les opposants de gauche.

Le 4 également, l’explosion d’une voiture piégée devant un poste de police à Diyarbakir, « capitale » du Kurdistan turc, fait neuf morts dont deux policiers. Attribué au PKK par les autorités, l’attentat est revendiqué par l’organisation État islamique.

Le 6, le HDP annonce que ses députés ne participeront plus aux activités du Parlement, sans toutefois démissionner.

— Universalis

Événements précédents