30-31 mars 2018

Israël - Autorité palestinienne. Répression meurtrière d’une manifestation dans la bande de Gaza

Le 30, l’armée israélienne, placée en alerte maximale, réprime brutalement la manifestation rassemblant des dizaines de milliers de Palestiniens aux abords de la frontière séparant Israël de la bande de Gaza. Cette « marche du grand retour » organisée à l’appel de l’ensemble des factions palestiniennes visait à réclamer la restitution des terres dont les Palestiniens ont été expulsés en 1948 lors de la création de l’État d’Israël. Au moins dix-sept Palestiniens sont victimes de tirs à balles réelles. Il s’agit de la journée la plus meurtrière dans la bande de Gaza depuis l’opération menée par Tsahal en juillet et août 2014.

Le 31, les États-Unis s’opposent à l’adoption d’une déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU sur le sujet. Les autorités israéliennes rejetteront les appels du secrétaire général de l’ONU António Guterres et de la représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini à l’ouverture d’une enquête indépendante sur ces violences.

— Universalis

Événements précédents