29 juillet - 9 août 2009Espagne. Attentats de l'E.T.A. dans le cadre de son cinquantenaire

 

Le 29, une voiture piégée, garée près d'une caserne de la Garde civile de Burgos (Castille), explose, faisant soixante-quatre blessés légers et ravageant la façade du bâtiment. Le gouvernement attribue cet attentat à l'organisation séparatiste basque E.T.A.

Le 30, un attentat de l'E.T.A. tue deux gardes civils et fait plusieurs blessés dans la station balnéaire de Palmanova, sur l'île de Majorque, aux Baléares. Une seconde bombe, placée sous un autre véhicule de la Garde civile, est neutralisée. Affaiblis par les actions coordonnées des polices espagnole et française, les indépendantistes basques de l'E.T.A. avaient annoncé, le 25 mai, réfléchir à une nouvelle « stratégie politico-armée efficace ». Ces actions coïncident avec l'anniversaire de l'organisation, fondée le 31 juillet 1959, dont la lutte armée a fait huit cent vingt-huit morts en cinquante ans.

Le 9 août, trois bombes de faible puissance explosent dans des commerces à Palma de Majorque, sans faire de victimes. Un appel anonyme avait prévenu, au nom de l'E.T.A., de la présence des engins, permettant à la police de faire évacuer les lieux. Par ailleurs, dans un communiqué publié dans un journal basque, l'E.T.A. revendique la responsabilité de la série d'attentats perpétrés en juillet. L'Espagne reste en état d'alerte maximale face à la menace terroriste qui vise l'industrie touristique du pays.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 juillet - 9 août 2009 - Espagne. Attentats de l'E.T.A. dans le cadre de son cinquantenaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-juillet-9-aout-2009-attentats-de-l-e-t-a-dans-le-cadre-de-son-cinquantenaire/