1er mars - 5 mai 2009Espagne. Élections régionales en Galice et au Pays basque

 

Le 1er, lors des scrutins régionaux en Galice et au Pays basque, les socialistes, à la tête du gouvernement espagnol, pâtissent de la crise économique. Ils subissent un net revers en Galice, qu'ils gouvernaient depuis 2005 grâce à une alliance avec le parti régionaliste Bloc nationaliste galicien, au profit du Parti populaire (P.P.) qui remporte la majorité absolue avec 39 sièges sur 75 au Parlement, contre 24 sièges pour les socialistes. Au Pays basque, le Parti nationaliste basque (P.N.V., modéré), au pouvoir depuis vingt-neuf ans, arrive en tête, mais avec seulement 30 sièges sur 75.

Le 1er avril, le Parti socialiste basque, arrivé en deuxième position avec 25 sièges, conclut un accord historique avec le P.P. (13 sièges), afin de former un gouvernement de coalition et de prendre la direction du gouvernement autonome basque.

Le 5 mai, le socialiste Patxi Lopez devient le nouveau président de la Communauté autonome basque; pour la première fois depuis le retour à la démocratie, le chef du gouvernement basque n'est pas un nationaliste.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er mars - 5 mai 2009 - Espagne. Élections régionales en Galice et au Pays basque », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-mars-5-mai-2009-elections-regionales-en-galice-et-au-pays-basque/