Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

28-30 avril 2014

Irak. Élections législatives

Le 28, le vote anticipé aux élections législatives des membres des forces de sécurité est marqué par de nombreux attentats qui font au moins cinquante-sept morts. Le mois d'avril est l'un des plus meurtriers depuis la fin de la guerre civile en 2008, avec plus de mille morts – trois mille cinq cents personnes ont été victimes des violences depuis le début de l'année.

Le 30, les premières élections législatives depuis le retrait des forces américaines, à la fin de 2011, se déroulent dans un calme relatif en dépit des menaces des rebelles sunnites. La coalition pour l'État de droit (chiite) du Premier ministre Nouri al-Maliki arrive largement en tête avec 24,1 p. 100 des suffrages et 92 sièges sur 328. Les autres partis, pour la plupart opposés à la reconduction de Nouri al-Maliki à la tête du gouvernement, obtiennent tous moins de 8 p. 100 des voix. Le parti Ahrar (chiite) de Moqtada al-Sadr obtient 34 sièges, la coalition Mouwaten (chiite) du dignitaire religieux Ammar al-Hakim, chef du Conseil suprême islamique irakien, 31 sièges, la coalition Mouttahidoun (sunnite) du président du Parlement Oussama al-Nujaïfi, branche irakienne des Frères musulmans, 28 sièges, le Parti démocratique du Kurdistan (kurde) de Massoud Barzani, président de la région autonome du Kurdistan, 25 sièges, la coalition Wataniya (laïque) de l'ancien Premier ministre Iyad Allaoui 21 sièges, tout comme l'Union patriotique du Kurdistan (kurde) du président Jalal Talabani. Le taux de participation est de 62 p. 100.

— Universalis

Événements précédents

  • 3 janvier 2014 Irak. Offensive sunnite dans l'ouest du pays

    L'État islamique en Irak et au Levant (E.I.I.L.), proche d'Al-Qaida, s'empare de la ville de Fallouja et de plusieurs quartiers de Ramadi, dans la province à majorité sunnite d'Al-Anbar. Cette offensive fait suite à la répression du mouvement de révolte qui secoue la province depuis un an, engagée à...

  • 19-22 juillet 2013 Irak. Recrudescence des violences interconfessionnelles

    Le 19, vingt personnes trouvent la mort dans un attentat perpétré dans une mosquée sunnite à Wadjihiya, une localité située au nord de Bagdad.

    Le 20, une vague coordonnée de dix attentats à la voiture piégée, à l'heure de la rupture du jeûne du ramadan, fait une soixantaine de morts à Bagdad, dans...

  • 23 avril 2013 Irak. Assaut meurtrier de l'armée contre des manifestants sunnites

    L'assaut de l'armée contre des manifestants sunnites à Houweijah, dans la province rebelle de Kirkouk, fait au moins vingt-sept morts dont deux soldats. L'attaque avait été lancée à la suite de l'expiration d'un ultimatum adressé par le pouvoir aux manifestants pour qu'ils livrent l'assassin d'un soldat...

  • 9 septembre 2012 Irak. Condamnation de Tarek Al-Hachemi et vague de violences

    Le 9, l'ancien vice-président sunnite Tarek Al-Hachemi, qui s'est réfugié en Turquie, est condamné à mort par contumace pour avoir commandité l'assassinat d'Irakiens. Le même jour, une vingtaine d'attentats non revendiqués, qui visent des intérêts chiites et gouvernementaux, font près de cent morts dans...

  • 23 juillet 2012 Irak. Vague d'attentats meurtriers

    Une vague de vingt-sept attentats perpétrés pendant le ramadan dans dix-huit villes du pays provoque la mort de cent onze personnes. Cette journée est la plus meurtrière depuis deux ans et demi et l'intensification de la lutte par Al-Qaida. Au moins trois cent vingt-cinq personnes, dont deux cent quarante...

  • 18-22 décembre 2011 Irak. Fin de l'opération de retrait des forces américaines dans un climat de crise politique

    Le 18, les cinq cents derniers soldats américains présents sur le sol irakien quittent le pays sans cérémonie, avec treize jours d'avance sur le calendrier prévu et près de neuf ans après l'occupation du pays pour chasser Saddam Hussein du pouvoir. L'opération militaire a coûté la vie à près de quatre...

  • 21 décembre 2010 Irak. Formation du gouvernement approuvée par le Parlement

    Le 21, le Parlement approuve la composition du gouvernement constitué par Nouri Al-Maliki, reconduit à son poste de Premier ministre par le président Jalal Talabani. Ce vote met fin à la crise politique ouverte à l'issue des élections législatives de mars.

  • 15 décembre 2010 Irak. Levée des sanctions internationales

    Le 15, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. adopte trois résolutions levant les sanctions internationales imposées à l'Irak à la suite de l'invasion du Koweït en 1990. La première abolit l'interdiction d'acquérir des armes de destruction massive et de développer un programme nucléaire civil; la deuxième...

  • 11 novembre 2010 Irak. Reconduction de Jalal Talabani à la présidence de la République

    Au terme de huit mois de crise politique et en application d'un accord conclu la veille par les principaux groupes ethniques et religieux du pays, le Parlement élu en mars reconduit le Kurde Jalal Talabani au poste honorifique de président de la République, que celui-ci occupe depuis avril 2005. Il élit...

  • 31 octobre 2010 Irak. Massacre de chrétiens à Bagdad

    Les membres d'un groupe appartenant à la mouvance d'Al-Qaida prennent en otages une centaine de fidèles de l'Église syrienne catholique qui assistaient à la messe dans la cathédrale Sayidat Al-Najat – Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours – de Bagdad. Ils exigent de l'Église copte d'Égypte la libération de...