Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

27 février 2006

France. Non-lieu dans l'affaire de l'euthanasie de Vincent Humbert

  • Article mis en ligne le

Le juge du tribunal de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) chargé d'instruire l'affaire de la mort par euthanasie de Vincent Humbert, en septembre 2003, rend une ordonnance de non-lieu au bénéfice de la mère du jeune tétraplégique, Marie Humbert, qui avait administré du poison à son fils à la demande de ce dernier, et du docteur Frédéric Chaussoy, qui l'avait assistée dans son geste. Ceux-ci ont agi « sous l'emprise d'une contrainte les exonérant de toute responsabilité pénale » du fait de l'« implacable détermination à mourir » du jeune homme.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents