27-29 janvier 1983

Maroc - France. Voyage officiel du président François Mitterrand au Maroc

Le 27, le président de la République française, accompagné de six ministres, arrive à Rabat où il reçoit un accueil particulièrement chaleureux. Il prononce devant le Parlement un discours, axé sur les questions internationales, dans lequel il rappelle son attachement au droit des populations du Sahara occidental à l'autodétermination, au droit d'Israël à l'existence, aux droits de l'homme, et réaffirme la volonté de la France de mettre en pratique une politique méditerranéenne. Lors du dîner officiel, offert en son honneur par le roi Hassan II, François Mitterrand n'exclut pas la livraison d'une centrale nucléaire si les règles du contrôle international sont respectées.

Le 28, après avoir reçu la communauté française, il se rend à Marrakech et, avec le roi, s'entretient des arriérés de la dette militaire marocaine.

Le 29, le président Mitterrand reçoit les dirigeants de plusieurs partis politiques. Le voyage s'achève par l'inauguration du barrage d'Ain-Chouarat, confié à une entreprise française ; il aura permis de resserrer entre les deux pays des liens qui semblaient s'être distendus après l'arrivée de la gauche au pouvoir en France.

— Universalis

Événements précédents