Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

26 février 1981

Bolivie. Évincement du colonel Luis Arce Gómez du gouvernement

Le général Luis García Meza, auteur du coup d'État du 17 juillet 1980, procède à un remaniement gouvernemental pour tenter de mettre fin à l'isolement de son pays et pour satisfaire les États-Unis qui ont suspendu leur aide militaire et économique après le putsch. Le colonel Luis Arce Gómez, ministre de l'Intérieur, considéré comme l'homme fort du régime, quitte le gouvernement : il est accusé non seulement d'être lié aux responsables du trafic de cocaïne, mais aussi d'être à l'origine de l'impitoyable répression déclenchée contre l'opposition.

— Universalis

Événement précédent

  • 15 janvier 1981 Bolivie. Assassinat de neuf dirigeants de gauche

    Neuf des treize principaux dirigeants de l'intérieur du Mouvement de la gauche révolutionnaire (M.I.R.) dont José Regis Carvajal élu député en juin 1980, réunis clandestinement à La Paz, sont tués par les forces de l'ordre. Depuis que le général Garcia Meza a chassé le gouvernement civil, le 17 juillet...