Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

15 janvier 1981

Bolivie. Assassinat de neuf dirigeants de gauche

Neuf des treize principaux dirigeants de l'intérieur du Mouvement de la gauche révolutionnaire (M.I.R.) dont José Regis Carvajal élu député en juin 1980, réunis clandestinement à La Paz, sont tués par les forces de l'ordre. Depuis que le général Garcia Meza a chassé le gouvernement civil, le 17 juillet 1980, le couvre-feu reste en vigueur. À la veille de Noël, la répression s'est intensifiée et de nombreuses personnes ont été arrêtées et torturées. Des mesures d'austérité sont entrées en vigueur, le 10, pour tenter de remédier à une situation économique proche de la catastrophe.

— Universalis