Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

25 septembre 2018

France. Conclusions du Comité d’éthique sur le projet de loi de bioéthique

Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) rend public son avis sur le projet de loi bioéthique. Il se prononce en faveur de l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes ou aux femmes seules, mais rejette le principe de la gestation pour autrui (GPA). Le CCNE se dit également favorable à l’autoconservation des ovocytes. Il souhaite la levée de l’anonymat des donneurs de sperme au bénéfice des enfants issus de ces dons. Il préconise que la loi sur la fin de vie de février 2016 soit « mieux connue, mieux appliquée et mieux respectée ». Le CCNE défend les recherches sur les embryons « surnuméraires » ne faisant pas l’objet d’un projet parental. Il suggère d’autoriser les couples souhaitant s’informer sur certaines anomalies génétiques à recourir au diagnostic préconceptionnel.

— Universalis

Événements précédents