Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

24 juin 2022

France. Procès de l’attentat raté de la rue Chanez, à Paris

La cour d’assises spécialement constituée rend son verdict dans le procès de l’attentat raté de la rue Chanez, à Paris, en septembre 2017, qui visait à faire exploser un immeuble du XVIe arrondissement au moyen d’une centaine de litres d’essence et de quatre bonbonnes de gaz. La raison de l’attentat reste inconnue. La cour condamne Aymen Balbali, principal auteur du projet, à trente ans de prison assortis d’une peine de sûreté des deux tiers, pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Son cousin Sami Balbali, de nationalité tunisienne, est condamné à vingt-cinq ans de prison assortis de la même peine de sûreté pour complicité. Le troisième accusé, Amine Abbari, est condamné à huit ans de prison pour avoir participé à l’enregistrement et à la diffusion de propagande djihadiste.

— Universalis

Événements précédents