24 février 2019Moldavie. Élections législatives.

 

Le Parti des socialistes (gauche, prorusse) de Zinaida Greceanîi, la formation du président Igor Dodon, arrive en tête à l’issue des élections législatives avec 31,2 p. 100 des suffrages et 35 sièges sur 101. Le nouveau Bloc électoral ACUM (libéral, pro-européen) dominé par le parti Action et Solidarité de Maia Sandu obtient 26,8 p. 100 des voix et 26 élus. Le Parti démocratique de Moldavie (PDM, centre gauche, pro-européen) de l’homme fort du pays Vladimir Plahotniuc, auquel appartient le Premier ministre Pavel Filip, progresse également avec 23,6 p. 100 des suffrages et 30 députés. Le parti Șor (conservateur, prorusse) d’Ilan Șor fait son entrée au Parlement avec 8,3 p. 100 des voix et 7 sièges. Le Parti des communistes (gauche, prorusse) – qui disposait de 21 élus – et le Parti libéral (centre droit, pro-européen), partenaire du PDM au gouvernement – qui en avait 13 – ne sont plus représentés. Le taux de participation, 49,2 p. 100, est le plus faible depuis l’indépendance du pays en 1991.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24 février 2019 - Moldavie. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-fevrier-2019-elections-legislatives/