MOLDAVIE, chronologie contemporaine

 

2019

24 février 2019
Moldavie. Élections législatives.

Le Parti des socialistes (gauche, prorusse) de Zinaida Greceanîi, la formation du président Igor Dodon, arrive en tête à l’issue des élections législatives avec 31,2 p. 100 des suffrages et 35 sièges sur 101. Le nouveau Bloc électoral ACUM (libéral, pro-européen) dominé par le parti Action et Solidarité de Maia Sandu obtient 26,8 p. 100 des voix et 26 élus. Le Parti démocratique de Moldavie (PDM,  […] Lire la suite

2018

2-10 janvier 2018
Moldavie. Suspension temporaire des pouvoirs du président Igor Dodon.

Le 2, la Cour constitutionnelle suspend temporairement les pouvoirs du président prorusse Igor Dodon qui a refusé à deux reprises, depuis décembre 2017, de valider la nomination de sept ministres par le Premier ministre pro-européen Pavel Filip. Le chef de l’État invoque sans preuve l’implication de ceux-ci dans l’affaire de la disparition de 1 milliard de dollars de trois banques du pays, révélée […] Lire la suite

2016

13 novembre 2016
Moldavie. Élection d’Igor Dodon à la présidence de la République.

Le candidat du Parti des socialistes de la république de Moldavie (prorusse) Igor Dodon, qui était arrivé en tête au premier tour de l’élection présidentielle en octobre, remporte le second tour avec 52,1 p. 100 des suffrages, contre 47,9 p. 100 pour Maia Sandu, candidate pro-européenne du parti Action et Solidarité (centre droit). Le taux de participation est de 53,5 p. 100. […] Lire la suite

30 octobre 2016
Moldavie. Premier tour de l’élection présidentielle.

Le candidat du Parti des socialistes de la république de Moldavie (prorusse), l’ancien ministre Igor Dodon, arrive en tête au premier tour de l’élection présidentielle avec 48 p. 100 des suffrages. Maia Sandu, candidate pro-européenne du parti Action et Solidarité (centre droit) et ancienne ministre, obtient 38,7 p. 100 des voix. Le taux de participation est de 49,2 p. 100. Il s’agit du premier sc […] Lire la suite

2015

15-29 octobre 2015
Moldavie. Chute du gouvernement de Valeriu Strelet.

Le 15, Vlad Filat, Premier ministre de septembre 2009 à avril 2013 et chef du Parti libéral-démocrate au pouvoir, est arrêté dans le cadre de l’enquête sur la disparition inexpliquée, en avril, de 1 milliard de dollars des coffres des trois banques du pays. Cette affaire révélée en mai suscite depuis lors un mouvement de protestation populaire orchestré par la plate-forme civique « Dignité et véri […] Lire la suite

6 septembre 2015
Moldavie. Mouvement de contestation.

À partir du 6, plusieurs dizaines de milliers de personnes se réunissent chaque dimanche du mois dans le centre de Chisinau pour dénoncer la corruption des dirigeants et exiger la démission du gouvernement et du président Nicolae Timofti, ainsi que l’organisation d’une élection présidentielle au suffrage universel – le chef de l’État est élu par le Parlement. Baptisé « Dignité et vérité », ce mouv […] Lire la suite

12-18 février 2015
Moldavie. Formation du gouvernement de Chiril Gaburici.

Le 12, le Premier ministre sortant Iurie Leancă échoue à obtenir l'investiture du Parlement élu en novembre 2014, où la Coalition pro-européenne sortante dispose pourtant de la majorité. Le 18, le Parlement investit le gouvernement minoritaire formé par l'homme d'affaires Chiril Gaburici, nommé Premier ministre le 14. Regroupant le Parti libéral démocrate et le Parti libéral, formations pro-europé […] Lire la suite

2014

30 novembre 2014
Moldavie. Victoire électorale de la Coalition pro-européenne au pouvoir.

Le Parti socialiste, formation eurosceptique et prorusse dirigée par Igor Dodon, arrive en tête aux élections législatives, avec 20,5 p. 100 des suffrages et 25 élus sur 101. Il devance de peu le Parti libéral démocrate de Vlad Filat, membre de la Coalition pro-européenne au pouvoir, en léger recul avec 20,2 p. 100 des voix et 23 sièges. Le Parti communiste de Vladimir Voronine, également euroscep […] Lire la suite

2013

5-8 mars 2013
Moldavie. Chute du gouvernement de Vlad Filat.

Le 5, le Parlement adopte, par 54 voix sur 101, une motion de censure contre le gouvernement de Vlad Filat. Ce résultat illustre le conflit entre le leader du gouvernement, membre du Parti libéral-démocrate, et l'oligarque Vladimir Plahotniuc, leader du Parti démocrate qui est également membre de la coalition gouvernementale. Les élus du Parti libéral, troisième formation de la coalition au pouvoi […] Lire la suite

2012

16 mars 2012
Moldavie. Élection de Nicolae Timofti à la présidence.

Le Parlement élit Nicolae Timofti, ancien président du Conseil supérieur de la magistrature, à la présidence de la République, par 62 voix sur 101. Le poste était vacant depuis trois ans, malgré trois élections législatives, en avril et juillet 2009 puis en novembre 2010. La candidature de Nicolae Timofti était présentée par la coalition pro-européenne au pouvoir. Le Parti des communistes de Molda […] Lire la suite

2010

28 novembre 2010
Moldavie. Nouvelles élections législatives.

Le 28, les troisièmes élections législatives en dix-huit mois ne dégagent toujours pas de majorité nette. Le Parti communiste de l'ancien président Vladimir Voronine, dans l'opposition, arrive en tête avec 39,3 p. 100 des suffrages et 42 élus sur 101. Il devance le Parti libéral-démocrate du Premier ministre Vlad Filat – 29,4 p. 100 des voix et 32 sièges –, le Parti démocratique du communiste diss […] Lire la suite

2009

2-17 septembre 2009
Moldavie. Recomposition à la tête de l'État.

Le 2, le président communiste Vladimir Voronine annonce son intention de démissionner et de redevenir simple député. Les communistes, qui ont remporté les législatives anticipées du 29 juillet, n'ont plus la majorité au Parlement, car les partis d'opposition ont formé une coalition et détiennent 53 sièges sur 101. Le 11, Vladimir Voronine quitte le pouvoir. Le nouveau président du Parlement, Mihaï […] Lire la suite

29 juillet-8 août 2009
Moldavie. Victoire de l'opposition aux élections législatives anticipées.

Le 29, à l'issue du scrutin anticipé visant à mettre fin à la crise politique qui paralyse le pays depuis la victoire contestée du Parti communiste aux élections d'avril et les violentes émeutes qui s'ensuivirent, le Parti communiste arrive en tête avec 45,1 p. 100 des suffrages, obtenant 48 sièges sur 101. Le Parti libéral-démocrate remporte 16,4 p. 100 des voix et a 18 sièges, le Parti libéral 1 […] Lire la suite

5-21 avril 2009
Moldavie. Victoire contestée des communistes aux élections législatives.

Le 5, le Parti communiste, formation pro-européenne au pouvoir depuis 2001, arrive largement en tête du scrutin législatif avec 49,93 p. 100 des voix et obtient 60 sièges sur 101; l'Assemblée doit élire d'ici le 8 juin le nouveau président. Les trois partis d'opposition obtiennent respectivement 15 sièges pour le Parti libéral, 15 sièges pour le Parti libéral-démocrate et 11 sièges pour l'Alliance […] Lire la suite

2005

6 mars 2005
Moldavie. Victoire des communistes aux élections législatives.

Le Parti communiste, au pouvoir, du président Vladimir Voronine remporte les élections législatives avec 46 p. 100 des suffrages et 56 députés sur 101. Le Bloc Moldavie démocratique (centriste) obtient 28,5 p. 100 des voix et 34 élus, et le Parti populaire chrétien-démocrate (nationaliste), 9,1 p. 100 de suffrages et 11 sièges. Le taux de participation est de 64,8 p. 100. Depuis son élection, en a […] Lire la suite

2001

4 avril 2001
Moldavie. Élection du communiste Vladimir Voronine à la présidence.

Le Parlement, contrôlé par les communistes depuis les élections de février, élit Vladimir Voronine, chef du Parti communiste, à la tête de l'État. Celui-ci est le premier dirigeant communiste à accéder à la présidence d'un pays de l'ex-U.R.S.S. […] Lire la suite

1998

2-4 septembre 1998
France – Europe de l'Est. Visite du président Jacques Chirac en Ukraine et en Moldavie.

Du 2 au 4, Jacques Chirac effectue la première visite d'un président français en Ukraine depuis l'indépendance du pays, en 1991. Alors que l'économie ukrainienne est particulièrement éprouvée par la crise financière russe, le président Chirac encourage son homologue, Leonid Koutchma, à poursuivre ses efforts de réforme et intervient auprès du Fonds monétaire international qui annonce, le 3, la con […] Lire la suite

1997

8 mai 1997
Moldavie. Signature d'un mémorandum sur la Transnistrie.

Le président Petru Lutchinski et le dirigeant de la Transnistrie, Igor Smirnov, signent, à Moscou, un mémorandum parrainé par la Russie, l'Ukraine et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, qui normalise les relations entre Chişinău et Tiraspol, sans toutefois régler le problème du statut de la république indépendantiste. La Transnistrie russophone s'était proclamée indépendan […] Lire la suite

1996

1er décembre 1996
Moldavie. Élection de Petru Loutchinski à la présidence.

Le président pro-russe du Parlement, Petru Loutchinski, ancien secrétaire général du Parti communiste moldave, remporte le second tour de l'élection présidentielle, avec, selon des résultats non officiels, 53,1 p. 100 des suffrages contre 46,8 p. 100 pour le chef de l'État sortant, le nationaliste libéral pro-occidental Mircea Snegur. Petru Loutchinski bénéficie des voix de la minorité russophone  […] Lire la suite

1994

10 août 1994
Russie – Moldavie. Accord sur le retrait des troupes russes de Transnistrie.

La Russie et la Moldavie concluent, à Moscou, un accord qui prévoit le retrait des troupes russes de Transnistrie d'ici à trois ans. Cette région russophone de la Moldavie roumanophone s'est autoproclamée « république du Dniestr » en décembre 1991 en s'appuyant sur la présence de la XIVe armée russe. L'accord ne doit toutefois entrer en vigueur qu'après la normalisation comp […] Lire la suite

27 février-6 mars 1994
Moldavie. Victoire des indépendantistes aux élections législatives et au référendum.

Le 27 se déroulent les premières élections législatives pluralistes depuis l'indépendance du pays, en août 1991. Ce scrutin anticipé est provoqué par le refus des députés roumanophones de ratifier l'adhésion de la Moldavie à la Communauté des États indépendants, décidée en octobre 1993. Le Parti démocrate agraire du président Mircea Snegur, ancien dirigeant communiste local devenu partisan de l'in […] Lire la suite

1992

21-29 juillet 1992
Moldavie – Russie. Accord de paix et déploiement de forces d'interposition.

Le 21, les présidents russe et moldave, Boris Eltsine et Mircea Snegur, signent un accord de règlement pacifique du conflit du Dniestr, qui oppose depuis le mois de mars les séparatistes russophones de Transnistrie aux forces moldaves. L'accord prévoit l'octroi d'un statut particulier à cette région au sein de la Moldavie, mais lui garantit le droit à l'autodétermination en cas de réunification de […] Lire la suite

7-23 mai 1992
Moldavie. Opposition entre Chisinau et Moscou sur la Transnistrie.

Le 7, la commission de conciliation, créée le 17 avril en même temps qu'était instauré un cessez-le-feu, aboutit à un accord entre les autorités moldaves roumanophones de Chisinau (ex-Kichinev) et les séparatistes russophones de Transnistrie, la rive gauche du Dniestr, dont les affrontements ont fait une centaine de morts en deux mois. Pour la première fois dans un conflit survenant dans l'ex-U.R. […] Lire la suite

28-31 mars 1992
Moldavie. Affrontement entre les séparatistes russophones et les forces armées.

Le 28, le président moldave Mircea Snegur décrète l'état d'urgence et ordonne à ses troupes de « liquider » les forces séparatistes russophones d'Igor Smirnov, « président » de la « république du Dniestr » proclamée autour de Tiraspol, dans l'est du pays. Les affrontements entre les russophones et la police moldave ont fait plus de cinquante morts depuis le début de l'année. Accusant Kichinev de n […] Lire la suite

1991

1er-29 décembre 1991
U.R.S.S. Élections présidentielles dans cinq républiques.

Le 1er, Leonid Kravtchouk est élu au suffrage universel, avec 61,59 p. 100 des suffrages, à la présidence de l'Ukraine, la plus riche des républiques ex-soviétiques, tandis que, par référendum, les Ukrainiens confirment, à plus de 90 p. 100, leur volonté d'être indépendants. Il réaffirme son refus de signer le traité de l'Union, en négociation depuis des mois.Le 1 […] Lire la suite

7-24 septembre 1991
U.R.S.S. Troubles dans la plupart des républiques.

Le 7, Petre Roman, Premier ministre roumain, s'entretient avec Mircea Snegur, président de Moldavie qui a déclaré son indépendance le 27 août. Cette république, constituée de territoires arrachés à la Roumanie et annexés par Staline en 1940, est peuplée aux deux tiers de roumanophones. Les tensions ne cesseront de monter tout au long du mois entre populations roumanophones et russophones, ces dern […] Lire la suite

27 août 1991
Moldavie. Proclamation d'indépendance de la Moldavie.

Dans le contexte du coup d’État conservateur perpétré à Moscou contre le pouvoir central, le Parlement moldave proclame l’indépendance de la république. Celle-ci avait proclamé sa souveraineté le 23 juin 1990. […] Lire la suite

1989

23-31 août 1989
U.R.S.S. Manifestations nationalistes dans les Républiques baltes et en Moldavie.

Le 23, plus d'un million et demi de personnes forment à travers les trois Républiques baltes, Estonie, Lettonie et Lituanie, une chaîne humaine à l'occasion du cinquantième anniversaire de la signature du pacte germano-soviétique qui permit à Staline d'envahir, en septembre 1939, les trois pays alors indépendants, après l'invasion de la Pologne par Hitler. De nombreux manifestants portent des drap […] Lire la suite

1er-27 juillet 1989
U.R.S.S. Affrontements ethniques et grèves des mineurs.

Le 1er, au cours d'une allocution télévisée, Mikhaïl Gorbatchev exhorte les Soviétiques à mettre fin aux troubles ethniques qui peuvent mettre en péril sa politique de perestroïka et même menacer l'« intégrité de l'État ».Le 9, alors que, deux jours auparavant, un incident survenu dans la capitale du Haut-Karabakh révélait que la tension persiste toujours entre les communaut […] Lire la suite

— Universalis