Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

24 août 1995

Chine - États-Unis. Condamnation et expulsion d'un dissident sino-américain

Les autorités chinoises annoncent la condamnation à quinze ans de prison, assortie d'une mesure d'expulsion du territoire, du dissident sino-américain Harry Wu, jugé coupable d'espionnage et d'usurpation d'identité. Le militant des droits de l'homme, qui dispose de la double nationalité, avait été arrêté le 19 juin à la frontière entre la Chine et le Kazakhstan. Harry Wu, qui enquêtait sur le « goulag » chinois, a déjà passé dix-neuf ans en prison. Cette annonce intervient le jour de l'arrivée à Pékin du sous-secrétaire d'État américain Peter Tarnoff. La visite de celui-ci vise à enrayer la dégradation des relations sino-américaines qui s'est encore accélérée depuis la visite « privée » du président taiwanais Lee Teng-hui aux États-Unis, en juin. Le soir même, Harry Wu est expulsé après avoir signé une « confession ». Washington aurait négocié son départ en échange de la présence de l'épouse du président Bill Clinton à la Conférence mondiale sur les femme organisée par les Nations unies, qui doit se tenir à Pékin en septembre.

— Universalis

Événements précédents