Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

23 février 1990

Suisse. Épilogue du scandale Kopp

À Lausanne, le tribunal fédéral acquitte, au bénéfice du doute, Élisabeth Kopp, ancien ministre de la Justice et de la Police, contrainte de démissionner après avoir été accusée de violation du secret de fonctions. Le 27 octobre 1988, elle avait conseillé à son mari de démissionner de la vice-présidence du conseil d'administration de la société Shakarchi Trading de Zurich qui était soupçonnée de blanchiment de narcodollars, ignorant – selon elle – que l'information provenait de son propre ministère. Cette affaire avait pris une grande ampleur, dans la mesure où le système financier suisse est souvent accusé de participer impunément au blanchiment de l'argent de la drogue.

— Universalis

Événements précédents