21-25 août 1990France. Violents incendies dans le Midi

 

Le 21, le feu prend aux portes mêmes de Marseille et, en raison du mistral, se propage rapidement vers Cassis, où deux mille personnes doivent être évacuées, dont quatre cents par la mer. Une quinzaine de maisons sont détruites, et les célèbres calanques calcaires sont atteintes par le sinistre, qui ravage près de 9 000 hectares dans les Bouches-du-Rhône.

À partir du 22, le massif des Maures, dans le Var, est la proie d'un des plus importants incendies de forêt qu'ait connus la région. Encerclant pendant trois jours la région de Collobrières, il est à l'origine de deux accidents de camions causant la mort d'un sapeur-pompier, tandis que cinq autres sont blessés.

Le 25, les incendies peuvent être enfin circonscrits : au total, 23 000 hectares de forêts, maquis et garrigue se sont consumés, dont plus de la moitié dans le seul massif des Maures. L'ampleur des dégâts provoque aussitôt une polémique aussi bien sur l'insuffisance de la flotte aérienne que sur la pratique traditionnelle des contre-feux, que réprouvent les pompiers.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-25 août 1990 - France. Violents incendies dans le Midi », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-25-aout-1990-violents-incendies-dans-le-midi/