Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

20 janvier 2004

États-Unis. Discours sur l'état de l'Union

Le président George W. Bush prononce son discours sur l'état de l'Union devant les deux chambres du Congrès. Évoquant le « défi » relevé par les États-Unis depuis le 11 septembre 2001, il énonce les termes du « choix » devant lequel le pays se trouve placé: « Nous pouvons continuer avec confiance et résolution, ou nous pouvons revenir à la dangereuse illusion que les terroristes ne complotent plus et que les régimes hors la loi ne nous menacent plus. » Défendant l'intervention en Irak, il se réfère aux résultats, qu'il juge prometteurs, du rapport Kay, sur les armes de destruction massive qui seraient dissimulées en Irak. Il affirme que « l'Amérique poursuit une stratégie de liberté au Proche-Orient » et rappelle les pressions américaines sur la Corée du Nord et l'Iran afin que ces deux pays ne développent pas d'armes nucléaires. Sur les dossiers de politique intérieure, le président Bush défend notamment la poursuite des baisses d'impôts, présentées comme l'un des facteurs de la reprise économique aux États-Unis. Enfin, il réaffirme son opposition au mariage homosexuel.

— Universalis

Événements précédents