2-5 janvier 2018Iran. Fin du mouvement de protestation.

 

Le 2, alors que le mouvement de protestation entamé à la fin de décembre 2017 se ralentit, le guide suprême Ali Khamenei dénonce une tentative d’« infiltration » de la part d’« ennemis » étrangers de l’Iran, faisant allusion aux encouragements prodigués aux manifestants par le pouvoir américain. La dénonciation par les manifestants de la politique de rigueur alimente les critiques des conservateurs à l’encontre du président modéré Hassan Rohani. Ce dernier avait demandé au Parlement, lors de la discussion du budget en décembre 2017, de réduire le financement de certaines institutions, notamment des fondations religieuses. Meched, d’où sont parties les premières manifestations, est le siège d’une importante fondation, Astan-e Qods, dirigée par le rival du président Rohani lors de l’élection de mai 2017, Ebrahim Raisi.

Le 5 se déroulent les dernières manifestations. Celles-ci ont fait vingt et un morts depuis la fin de décembre 2017. Plusieurs milliers de personnes ont été arrêtées.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-5 janvier 2018 - Iran. Fin du mouvement de protestation. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-5-janvier-2018-fin-du-mouvement-de-protestation/