Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

15-19 mai 2017

Iran. Réélection de Hassan Rohani à la présidence

Le 15, le maire conservateur de Téhéran Mohammad Bagher Ghalibaf annonce son retrait de la course à la présidence et son ralliement au candidat religieux conservateur Ebrahim Raisi.

Le 16, le vice-président réformateur Es-Hagh Jahanguiri se retire à son tour et se rallie à la candidature du président modéré Hassan Rohani.

Le 19, Hassan Rohani est largement réélu dès le premier tour avec 57,1 p. 100 des suffrages. Ebrahim Raisi obtient 38,3 p. 100 des voix. Le taux de participation est de 73,3 p. 100. Au cours de la campagne, le président Hassan Rohani avait été attaqué sur son bilan économique et sur le peu de retombées de l’accord nucléaire de juillet 2015. Aux élections locales qui se déroulent le même jour, les réformistes progressent fortement, remportant environ la moitié des sièges, les conservateurs et les indépendants se partageant à peu près également le restant des postes à pourvoir. Les réformateurs emportent notamment la totalité des sièges à Téhéran, faisant perdre à Mohammad Bagher Ghalibaf son poste de maire.

— Universalis

Événements précédents