Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

2-30 avril 1981

France. Grèves de la faim contre les expulsions d'immigrés

  • Article mis en ligne le

Le 2, à Lyon, le pasteur Jean Costil, l'abbé Christian Delorme et un Algérien âgé de trente-deux ans en instance d'expulsion commencent une grève de la faim destinée à dénoncer la situation des jeunes immigrés, nés en France, qui sont expulsés vers le pays d'origine de leurs parents, dont ils ne connaissent souvent pas la langue. Soutenus par une soixantaine de personnalités ayant signé un manifeste « contre la France de l'apartheid », ainsi que par de nombreux prêtres et des représentants du Parti socialiste, dont François Mitterrand, les grévistes de la faim alertent Amnesty International ainsi que l'O.N.U., dont le directeur de la division des droits de l'homme, Theo van Boven, reçoit le père Delorme à Genève, le 21.

Le 22, une manifestation de soutien réunit plusieurs milliers de personnes à Lyon.

Le 23, Jean-Philippe Lecat, porte-parole du président de la République, estime que les « questions soulevées méritent effectivement une très grande attention ».

Le 29, alors que les trois protestataires terminent leur quatrième semaine de jeûne, entrant ainsi, selon les médecins, dans une « phase dangereuse », Christian Bonnet, ministre de l'Intérieur, fait savoir que, dorénavant, sauf « délits graves », les expulsions de jeunes immigrés sont suspendues pendant trois mois.

Le 30, et bien qu'ils pensent n'avoir pas atteint leur but, les trois hommes cessent leur grève de la faim, après des tractations menées avec les autorités par de hautes personnalités ecclésiastiques (Mgr Alexandre Renard, Mgr Roger Etchegaray, pasteur Jacques Maury).

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents

  • 1er-28 avril 1981 France. Premier tour de l'élection présidentielle

    Le 1er, Georges Marchais insiste, à Rouen, sur la nécessité de constituer, au lendemain d'une éventuelle défaite du président sortant, un gouvernement comprenant des ministres communistes. Le même jour, à Pontoise, Valéry Giscard d'Estaing estime que la volonté exprimée par le candidat socialiste de...

  • 10 mars 1981 Vanuatu - France. Signature d'accords de coopération

    Le Premier ministre du Vanuatu, Walter Lini, et le chargé d'affaires français, Paul de Cour, signent à Port-Vila, la capitale, une série d'accords qui portent pour l'essentiel sur les problèmes de santé, d'éducation et d'assistance technique. Les montants financiers engagés par la France restent à préciser....

  • 7-26 mars 1981 France. Guerre des ondes

    Le 7, Radio-Gilda la radiopolitaine, station privée indépendante, commence à émettre sur Paris. Ses programmes, d'abord brouillés, sont interrompus, le 15, par la saisie du matériel par la police.

    Le 9 voit la naissance de Canal-75, radio privée lancée par Maurice Séveno. Les émissions sont...

  • 4 mars 1981 France - Turquie. Assassinat de deux diplomates turcs à Paris

    Le 4, Resat Morali, conseiller du Travail à l'ambassade de Turquie, et Tecelli Ari, responsable du culte musulman auprès du bureau social de l'ambassade, sont abattus à Paris par deux membres de l'Armée secrète arménienne pour la libération de l'Arménie (A.S.A.L.A.).

    C'est...

  • 4 mars 1981 France. Jugement en appel de Mark Fredriksen

    La onzième chambre de la cour d'appel de Paris condamne Mark Fredriksen, fondateur de la Fédération d'action nationale et européenne (F.A.N.E.), dissoute le 3 septembre 1980, à treize mois d'emprisonnement avec sursis et à des amendes pour apologie de crimes de guerre, de délits de collaboration, et...

  • 2-30 mars 1981 France. Préparation de l'élection présidentielle

    Le 2, Valéry Giscard d'Estaing confirme dans une déclaration radiotélévisée qu'il sollicitera un nouveau mandat présidentiel.

    Le 4, le Conseil des ministres qui se réunit à l'Élysée est le dernier du gouvernement Barre siégeant au complet : Jean-Philippe Lecat (Culture et Communication),...

  • 26 février 1981 France. Prise de contrôle du groupe Empain-Schneider par Paribas

    La Compagnie financière de Paris et des Pays-Bas annonce qu'elle a pris une participation de 35 p. 100 dans la holding familiale contrôlant le groupe Empain-Schneider « à la demande de la famille du baron Édouard-Jean Empain qui, par ailleurs, cesse d'assurer les fonctions de président de Schneider S.A....

  • 24-27 février 1981 France. Peines de mort et évasions

    Le 24, Philippe Maurice, détenu dans le quartier des condamnés à mort de la prison de Fresnes depuis sa condamnation, le 28 octobre 1980, blesse grièvement un gardien de deux balles de révolver. Le soir même, son avocate, Me Brigitte Hemmerlin, est interpellée par la police et inculpée, le 26,...

  • 23-25 février 1981 France. Mesures contre le chômage

    Alors que, de janvier à février, le nombre des chômeurs passe de 1 561 700 à 1 606 000 en données corrigées (+ 8 p. 100), Valéry Giscard d'Estaing réunit, le 23, à Rambouillet le deuxième Conseil des ministres extraordinaire consacré aux « actions prioritaires » du gouvernement. Il s'agit d'adopter la...

  • 21 février 1981 France. Cessation de parution de « Libération »

    L'équipe du quotidien Libération décide, au cours d'une assemblée générale extraordinaire, l'arrêt temporaire de sa parution. La gestion du titre est confiée à Serge July, directeur de la rédaction, démissionnaire. Il devra recruter une équipe chargée d'élaborer une nouvelle formule. « ...