Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

2-18 mars 2016

Union européenne - Turquie. Accord entre Bruxelles et Ankara sur le renvoi des migrants.

Le 2, la Commission européenne décide le déblocage sans précédent d’une aide humanitaire de 300 millions d’euros au bénéfice de la Grèce où vingt-cinq mille migrants s’entassent dans des camps depuis la fermeture, en février, des frontières sur la « route des Balkans » que les migrants empruntaient jusqu’alors pour gagner l’Allemagne.

Le 7, les dirigeants européens réunis en sommet à Bruxelles discutent du plan négocié la veille par Berlin et Ankara, qui propose le renvoi vers la Turquie des migrants arrivés en Grèce et l’admission dans l’Union d’un demandeur d’asile installé en Turquie pour chaque migrant expulsé. En contrepartie, la Turquie réclame une aide supplémentaire de 3 milliards d’euros – en plus des 3 milliards déjà octroyés en novembre 2015 –, ainsi que l’accélération du processus d’adhésion à l’Union et la libéralisation de la délivrance aux ressortissants turcs de visas permettant d’accéder à l’espace Schengen.

Le 18, à l’issue d’un nouveau sommet européen, les Vingt-Huit signent avec la Turquie un accord qui entérine le plan présenté le 7. La mesure d’échange de migrants, qui doit entrer en application le 20, est limitée à 72 000 personnes. Les concessions de l’Union relatives au processus d’adhésion de la Turquie et à la délivrance des visas sont subordonnées à la satisfaction par Ankara de nombreuses conditions.

— Universalis

Événements précédents