1er octobre - 5 novembre 2018France. Démission de Gérard Collomb et remaniement gouvernemental.

 

Le 1er, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb présente sa démission au président de la République Emmanuel Macron qui la refuse. En septembre, Gérard Collomb, qui souhaite se présenter en 2020 aux élections municipales à Lyon – dont il est l’ancien maire –, avait exprimé le souhait de quitter le gouvernement au lendemain des élections européennes de mai 2019.

Le 2, Georges Képénékian, placé à la tête de la municipalité lyonnaise par Gérard Collomb lors de sa nomination au gouvernement, démissionne de ses fonctions de maire. Il demeure en fonction jusqu’à l’élection de son successeur.

Le 3, après que Gérard Collomb a réitéré son intention de démissionner, l’Élysée indique que « le président a demandé au Premier ministre d’assurer l’intérim [du ministère de l’Intérieur] dans l’attente de la nomination de son successeur ». La passation des pouvoirs se déroule le même jour.

Le 16, un communiqué de l’Élysée présente la nouvelle composition du gouvernement. Le secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement et délégué général de La République en marche (LRM) Christophe Castaner est nommé ministre de l’Intérieur. Il est assisté d’un secrétariat d’État chargé des questions de sécurité qui est attribué au directeur général de la sécurité intérieure (DGSI) Laurent Nuñez. La ministre auprès du ministère de l’Intérieur Jacqueline Gourault (MoDem) est nommée ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Deux ministres, précédemment secrétaires d’État, sont nommés à ses côtés : Sébastien Lecornu (LRM) aux Collectivités territoriales et Julien Denormandie (LRM) à la Ville et au Logement. Le président du groupe MoDem à l’Assemblée nationale Marc Fesneau remplace Christophe Castaner aux Relations avec le Parlement. Le député Franck Riester (Agir) est nommé ministre de la Culture à la place de Françoise Nyssen et le sénateur Didier Guillaume (ex-PS, sans étiquette) ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation à celle de Stéphane Travert. Le porte-parole de LRM Gabriel Attal devient secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, chargé de la Jeunesse.

Le 5 novembre, le conseil municipal de Lyon réélit Gérard Collomb à sa tête.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er octobre - 5 novembre 2018 - France. Démission de Gérard Collomb et remaniement gouvernemental. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-octobre-5-novembre-2018-demission-de-gerard-collomb-et-remaniement-gouvernemental/