Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

1er-15 mars 2015

Mali. Rejet de l’accord de paix par la coordination de Kidal et attentat à Bamako

Le 1er, le gouvernement et les groupes armés du nord du pays qui lui sont fidèles paraphent, à Alger, l’accord de paix élaboré au terme d’une médiation internationale conduite par l’Algérie pendant huit mois. La Coordination des mouvements de l’Azawad (C.M.A.) rassemblant les groupes fédéralistes ou autonomistes du nord du pays, dont les propositions n’ont pas toutes été retenues, demande un délai de réflexion. Le C.M.A. inclut notamment le Mouvement national de libération de l’Azawad (M.N.L.A.) basé à Kidal.

Le 6, un commando armé attaque un bar de Bamako fréquenté par les Occidentaux, faisant cinq morts, dont un Français et un Belge. Il s’agit de la première action de ce type perpétrée dans la capitale. Elle est revendiquée par Al-Mourabitoune, le groupe djihadiste dissident d’Al-Qaida au Maghreb islamique dirigé par Mokhtar Belmokhtar dont les troupes ont été décimées par les forces françaises présentes dans le pays. Al-Mourabitoune affirme vouloir « venger notre prophète de l’Occident mécréant qui l’a insulté et moqué » ainsi que la mort d’Ahmed al-Tilemsi, cofondateur du mouvement tué en décembre 2014 dans le nord du pays.

Le 15, le C.M.A. estime que l’accord de paix présenté à Alger doit encore être « amélioré ». Le M.N.L.A. revendique la « reconnaissance de l’Azawad comme entité politique, juridique et administrative » et refuse le retour de l’armée dans le nord du pays, estimant que la sécurité doit y être assurée par les populations locales.

— Universalis

Événements précédents

  • 9 décembre 2014 Mali - France. Libération d'un otage français au Mali

    Le 9, le dernier otage français détenu dans le monde, Serge Lazarevic, est libéré près de Kidal, dans l'est du Mali, grâce à l'intervention du président nigérien Mahamadou Issoufou et en échange de la libération par Bamako de deux prisonniers islamistes. Serge Lazarevic, qui était détenu par le groupe...

  • 24 juillet 2014 Mali. Crash d'un avion d'Air Algérie

    Un avion McDonnell Douglas MD-83 affrété par Air Algérie, qui assurait la liaison entre Ouagadougou (Burkina Faso) et Alger, s'écrase dans la région de Gossi, dans le centre du pays, avec cent dix-huit personnes à son bord, dont cinquante-quatre Français. Présents sur place, les soldats français de l'opération...

  • 14-24 juillet 2014 Mali. Accord de cessation des hostilités

    Le 14, un soldat français est tué dans le nord du pays. Il est la neuvième victime française depuis le lancement de l'opération Serval en janvier 2013.

    Le 24, à Alger, les représentants du gouvernement malien et de six groupes armés actifs dans le nord du pays signent, sous l'égide des pays...

  • 8-23 mai 2014 Mali. Regain de la rébellion touarègue

    Le 8, un huitième soldat français de l'opération Serval est tué près de Tessalit, dans le nord du pays.

    Le 17, des affrontements meurtriers opposent les rebelles du Mouvement national de libération de l'Azawad à l'armée, à l'occasion de la visite à Kidal, fief touareg, du Premier ministre Moussa...

  • 17-22 avril 2014 Mali - France. Mort d'un otage français au Mali

    Le 17, au nord de Tombouctou, les forces françaises libèrent cinq otages maliens détenus par le Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), dont quatre membres du Comité international de la Croix-Rouge enlevés en février. Une dizaine de djihadistes sont tués. ...

  • 20 mars 2014 France - Mali. Élimination de chefs djihadistes

    Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian annonce l'élimination de plus de quarante djihadistes dans le nord du Mali au cours des semaines précédentes. Parmi les victimes figurent plusieurs dirigeants dont Abdelwaheb al-Harrachi, considéré comme le successeur d'Abou Zeid à la tête d'Al-Qaida...

  • 6-14 février 2014 Mali. Retour des djihadistes dans le Nord

    Le 6, une trentaine de Touaregs membres d'une communauté fidèle au pouvoir sont tués près de Tamkoutat, au nord-est de Gao, par des assaillants peuls.

    Le 10, les rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (M.N.L.A.) accusent les djihadistes du Mouvement pour l'unicité...

  • 15 décembre 2013 Mali. Victoire du parti présidentiel aux élections législatives

    Le 15, le Rassemblement pour le Mali (R.P.M.) du président Ibrahim Boubacar Keïta sort vainqueur des élections législatives, à l'issue du second tour, avec 61 sièges sur 147. Le camp présidentiel totalise 115 élus. L'Union pour la République et la démocratie de Soumaïla Cissé, principal parti de l'opposition,...

  • 2-6 novembre 2013 Mali - France. Assassinat de deux journalistes français au Mali

    Le 2, deux journalistes français, envoyés spéciaux de Radio France internationale, sont enlevés à Kidal, fief des rebelles touaregs dans le nord-est du Mali, puis tués par balles en dehors de la ville.

    Le 6, Al-Qaida au Maghreb islamique (A.Q.M.I.) revendique l'assassinat des deux Français, dénonçant...

  • 29-30 octobre 2013 Niger - Mali - France. Libération de quatre otages français

    Le 29 est annoncée la libération des quatre derniers Français enlevés par Al-Qaida au Maghreb islamique sur le site minier d'Arlit (dans le nord du Niger) en septembre 2010 – une Française ainsi qu'un Malgache et un Togolais avaient été libérés en février 2011. Les quatre otages ont été remis en liberté...