19-28 août 1987France. Multiplication des attaques de la majorité contre le chef de l'État

 

Le 19, François Mitterrand visite la base aérienne d'Istres où lui sont présentés les unités et les matériels utilisés par la France dans les opérations à longue distance. Il participe à une opération de ravitaillement en vol d'un Mirage F-1. Aucune place n'ayant été prévue dans l'avion ravitailleur pour André Giraud, ministre de la Défense, ce dernier quitte Istres avant la fin de la visite présidentielle en déclarant : « Je ne sers à rien. » L'Élysée comme Matignon s'efforcent de minimiser cet incident protocolaire.

Le 22, François Mitterrand inaugure à Digne, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le nouvel hôtel du département. Les conseillers généraux R.P.R. et U.D.F. boycottent sa visite.

Du 26 au 28, les jeunes du R.P.R. sont réunis à Arles : Franck Borotra, porte-parole du R.P.R., oppose au comportement « d'exigence morale » de Jacques Chirac celui du président qui « blablate », les militants scandent « Mitterrand à l'hospice », et Philippe Séguin, ministre des Affaires sociales, tourne en dérision une nouvelle candidature de François Mitterrand.

Le 28, François Léotard, parlant à Bordeaux devant les secrétaires fédéraux de son parti réunis à huis clos, les exhorte à « rentrer dans le lard de Mitterrand ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  19-28 août 1987 - France. Multiplication des attaques de la majorité contre le chef de l'État », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/19-28-aout-1987-multiplication-des-attaques-de-la-majorite-contre-le-chef-de-l-etat/