18 décembre 1992Djibouti. Victoire du parti du président Hassan Gouled Aptidon aux élections législatives

 

Le 18, les premières élections législatives pluralistes depuis l'indépendance du pays en 1977 se déroulent à la suite de l'adoption par référendum, en septembre, d'une nouvelle Constitution instaurant un multipartisme limité. Le Front pour le renouveau de l'unité et de la démocratie, dont les combattants afars occupent les deux tiers du territoire national depuis le déclenchement de la guérilla en novembre 1991, appelle au boycottage du scrutin. Le Rassemblement populaire pour le progrès du président issa Hassan Gouled Aptidon, ancien parti unique au pouvoir depuis quinze ans, recueille 72 p. 100 des suffrages, et s'arroge ainsi les soixante-cinq sièges de l'Assemblée nationale. Le Parti du renouveau démocratique dirigé par l'opposant modéré Mohamed Djama Elabe, qui appartient également à l'ethnie issa, obtient 28 p. 100 des voix. Le taux de participation s'élève à environ 48,5 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18 décembre 1992 - Djibouti. Victoire du parti du président Hassan Gouled Aptidon aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-decembre-1992-victoire-du-parti-du-president-hassan-gouled-aptidon-aux-elections-legislatives/