DJIBOUTI, chronologie contemporaine

 

2018

16-27 décembre 2018
Djibouti – France. Arrestation du djihadiste français Peter Cherif.

Le 16, le djihadiste français Peter Cherif, alias Abou Hamza, est arrêté à Djibouti. Cet ancien délinquant converti à l’islam radical, membre de la filière djihadiste des Buttes-Chaumont, avait gagné l’Irak en 2004, puis la Syrie où il a été arrêté en 2008. Extradé vers la France, il s’est enfui avant l’issue de son procès et a rejoint le Yémen où il a intégré les rangs d’Al-Qaida dans la péninsul […] Lire la suite

23 février 2018
Djibouti. Boycottage des élections législatives par l’opposition.

L’Union pour la majorité présidentielle, au pouvoir, remporte 57 sièges sur 65 lors du scrutin législatif boycotté par les principaux partis d’opposition. Ceux-ci dénoncent le manque de transparence électorale et notamment l’absence de commission électorale indépendante. La coalition de l’Union djiboutienne pour la démocratie et la justice et du Parti djiboutien pour le développement obtient 7 élu […] Lire la suite

2017

11 juillet 2017
Chine – Djibouti. Déploiement de soldats chinois dans leur première base à l’étranger.

Un premier contingent de soldats chinois embarque à destination de Djibouti où Pékin a construit la première base militaire de l’Armée populaire de libération à l’étranger, en application d’un accord conclu avec Djibouti en décembre 2015. Le rôle officiel de cette base, qui doit abriter quatre cents hommes, est de lutter contre la piraterie et de soutenir des opérations humanitaires. […] Lire la suite

2016

8 avril 2016
Djibouti. Réélection d’Ismaël Omar Guelleh à la présidence.

Le président Ismaël Omar Guelleh, au pouvoir depuis 1999, est réélu au premier tour pour un quatrième mandat, avec 87,1 p. 100 des suffrages. Omar Elmi Khaireh, candidat de la coalition d’opposition de l’Union pour le salut national – qui se présentait divisée –, obtient 7,3 p. 100 des voix. Une autre partie de l’opposition appelait au boycottage du scrutin. Le taux de participation est de 69 p. 1 […] Lire la suite

2013

22 février 2013
Djibouti. Élections législatives.

L'alliance de l'Union pour la majorité présidentielle, dominée par le Rassemblement populaire pour le progrès du président Ismaël Omar Guelleh remporte les élections législatives avec 61,5 p. 100 des suffrages et 43 sièges sur 65. La coalition d'opposition de l'Union pour le salut national, qui avait boycotté les précédentes élections de février 2008, obtient 35,6 p. 100 des voix et a 21 élus. Le  […] Lire la suite

2011

8 avril 2011
Djibouti. Réélection du président Ismaël Omar Guelleh.

Le président sortant Ismaël Omar Guelleh est réélu avec 80,6 p. 100 des suffrages. Il affrontait l'ancien président du Conseil constitutionnel Mohamed Warsama Ragueh. L'opposition, qui ne s'était pas entendue sur le nom d'un candidat commun, boycottait le scrutin. En avril 2010, le Parlement avait adopté un amendement constitutionnel permettant à Ismaël Omar Guelleh de briguer un troisième mandat. […] Lire la suite

2005

8 avril 2005
Djibouti. Réélection du président Ismaël Omar Guelleh.

Le président Ismaël Omar Guelleh, seul candidat à l'élection présidentielle, est réélu à la tête de l'État. Il s'agissait pourtant des premières élections multipartites, mais l'opposition, dénonçant une « mascarade », ne présentait aucun candidat et appelait au boycottage. Le taux de participation s'élève à 78,9 p. 100. […] Lire la suite

2003

10 janvier 2003
Djibouti. Premières élections législatives pluralistes remportées par le pouvoir.

Les premières élections multipartites depuis l'indépendance du pays, en 1977, se soldent par la victoire de l'Union pour la majorité présidentielle, coalition de partis favorables au président Ismaël Omar Guelleh, qui remporte les 65 sièges à pourvoir au Parlement, avec 62,7 p. 100 des suffrages. L'Union pour une alternative démocratique, la coalition de l'opposition dirigée par Ahmed Dini, qui re […] Lire la suite

1999

9 avril 1999
Djibouti. Élection d'Ismaël Omar Guelleh à la présidence.

Candidat du Rassemblement populaire pour le progrès, parti au pouvoir, Ismaël Omar Guelleh est élu président de la République, avec 74,09 p. 100 des suffrages contre 25,78 p. 100 pour le candidat de l'opposition, l'ancien dirigeant indépendatiste Moussa Ahmed Idriss. Chef de cabinet du président Hassan Gouled Aptidon depuis l'indépendance en 1977, Ismaël Omar Guelleh est considéré comme l'homme fo […] Lire la suite

1993

7 mai 1993
Djibouti. Réélection du président Hassan Gouled Aptidon.

Président depuis l'indépendance en 1977, Hassan Gouled Aptidon est réélu, dès le premier tour, avec 60,71 p. 100 des suffrages. Son principal rival, Mohamed Djama Elabé, chef du Parti du renouveau démocratique, en recueille 22,03 p. 100, et Aden Robleh Awallé, du Parti national démocratique, 12,29 p. 100. Le taux de participation est de 50,26 p. 100. Cette première élection présidentielle pluralis […] Lire la suite

1992

18 décembre 1992
Djibouti. Victoire du parti du président Hassan Gouled Aptidon aux élections législatives.

Le 18, les premières élections législatives pluralistes depuis l'indépendance du pays en 1977 se déroulent à la suite de l'adoption par référendum, en septembre, d'une nouvelle Constitution instaurant un multipartisme limité. Le Front pour le renouveau de l'unité et de la démocratie, dont les combattants afars occupent les deux tiers du territoire national depuis le déclenchement de la guérilla en […] Lire la suite

1991

13-29 novembre 1991
Djibouti. Rébellion afar dans le nord du pays.

Le 13, le gouvernement décrète la mobilisation générale à la suite d'affrontements entre l'armée et des maquisards du Front révolutionnaire pour l'unité et la démocratie (F.R.U.D.). Créé depuis quelques mois, le F.R.U.D. est le produit de la fusion de trois factions armées composées de jeunes Afars. Les Afars, qui représentent 40 p. 100 de la population de l'ancien territoire des Afars et des Issa […] Lire la suite

1990

27 septembre 1990
Djibouti. Attentat antifrançais.

Le 27, un enfant de neuf ans, fils d'un militaire français, est tué et dix-sept personnes sont blessées par l'explosion d'une grenade lancée contre un café à Djibouti, fréquenté par des Français. Des lettres de menace émanant d'une organisation clandestine djiboutienne avaient été envoyées les jours précédents aux ambassades française et américaine de Djibouti, au nom de la cause irakienne. Quatre […] Lire la suite

1989

6-8 avril 1989
Djibouti. Graves inondations.

Du 6 au 8, des pluies diluviennes (185 millimètres d'eau en quelques jours, alors que la moyenne annuelle est de 150 millimètres) tombent sur Djibouti, causant la mort d'une dizaine de personnes et faisant cent cinquante mille sans-abri ainsi que d'importants dégâts dans le réseau routier. Le gouvernement lance un appel à la communauté internationale. La France envoie aussitôt d'importants moyens  […] Lire la suite

1987

22-23 décembre 1987
France – Djibouti. Visite officielle du président François Mitterrand à Djibouti

Les 22 et 23, François Mitterrand effectue la première visite officielle d'un président français à Djibouti depuis son accession à l'indépendance en 1977. L'influence économique et militaire de la France, ancienne tutrice du territoire, reste prépondérante dans ce pays où résident 10 000 Français dont 3 600 militaires.Le 23, sur le porte-avions Clemenceau, François Mitterrand r […] Lire la suite

18 mars 1987
Djibouti. Attentat contre des Occidentaux

L'explosion d'une bombe dans le caféL'Historil, lieu de rendez-vous des militaires français de la base de Djibouti, fait onze morts dont cinq Français et trois Allemands ainsi qu'une cinquantaine de blessés, dont la moitié environ de Français. Bien que cette action terroriste ne soit pas revendiquée, l'arrestation d'un Tunisien affirmant avoir été recruté à Damas laisse penser  […] Lire la suite

1981

19 octobre 1981
Djibouti. Institution du parti unique et réforme électorale

L'Assemblée nationale vote à l'unanimité l'interdiction provisoire de tout parti autre que celui du président Hassan Gouled, le Rassemblement populaire pour le progrès (R.P.P.). L'Assemblée modifie également les dispositions électorales : les 65 députés qui doivent être désignés avant la fin de son mandat, en mai 1982, le seront sur une liste unique. […] Lire la suite

12 juin 1981
Djibouti. Réélection de Hassan Gouled à la présidence de la République

Quatre ans après la proclamation de la République de Djibouti (le 27 juin 1977), l'électorat est appelé à désigner le président de la République au suffrage universel. Le président sortant, Hassan Gouled, est candidat unique. Il prône la réconciliation des deux ethnies de Djibouti, les Issas et les Afars. Toutefois une certaine opposition des Afars, qui sont minoritaires, persiste. Hassan Gouled o […] Lire la suite

— Universalis