17 septembre 2009États-Unis. Abandon du bouclier antimissile en Europe

 

Le président Obama annonce l'abandon du projet, dans son état actuel, de bouclier antimissile, qui avait été décidé par l'administration Bush et devait être installé en République tchèque et en Pologne. Le nouveau projet du président se fonde sur une réévaluation de la menace iranienne dont les programmes nucléaire et balistique seraient davantage centrés sur la fabrication de missiles de courte et de moyenne portée que sur des missiles de longue portée – un « risque hypothétique ». Un dispositif antimissile sera toutefois mis en place dans les deux pays européens, ex-membres du pacte de Varsovie, mais il sera plus ciblé, plus léger et moins coûteux. Moscou, qui a toujours perçu le bouclier américain comme une menace pour sa propre sécurité, se réjouit de cette décision; les chefs d'État européens saluent également la « sagesse » du président américain.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17 septembre 2009 - États-Unis. Abandon du bouclier antimissile en Europe », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-septembre-2009-abandon-du-bouclier-antimissile-en-europe/