4 juin 2009États-Unis. Discours de Barack Obama au Caire

 

Après une étape, la veille, à Riyad (Arabie Saoudite), le président Obama se rend au Caire (Égypte), où il prononce un discours, très attendu, sur le « nouveau départ » dans les relations entre Washington et le monde arabo-musulman, fondé sur « le respect mutuel et sur cette idée que l'Amérique et l'islam ne s'excluent pas ». Il rappelle « la dette que la civilisation doit à l'islam ». Concernant le dossier israélo-palestinien, Barack Obama réaffirme qu'Israël doit cesser la colonisation et reconnaît « l'aspiration légitime du peuple palestinien » à avoir un État. Il justifie l'engagement américain en Afghanistan et confirme le départ de toutes les troupes du territoire irakien d'ici à 2012; enfin, il estime que le dossier sur le nucléaire iranien est à un « tournant décisif ». Plusieurs responsables politiques du Proche-Orient saluent la volonté de conciliation du président américain mais attendent de voir la politique qu'il mènera dans la région.

Discours de Barack Obama au Caire, 2009

photographie : Discours de Barack Obama au Caire, 2009

photographie

Le monde arabo-musulman accueille avec intérêt et émotion le discours de « la main tendue » de Barack Obama prononcé le 4 juin 2009 à l'université du Caire, tout en attendant des actes marquants sur le terrain. 

Crédits : Khaled Desouki/ AFP

Afficher

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4 juin 2009 - États-Unis. Discours de Barack Obama au Caire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-juin-2009-discours-de-barack-obama-au-caire/