17-31 octobre 1989Turquie. Élection de Turgut Özal à la présidence de la République

 

Le 17, Turgut Özal, Premier ministre, se déclare officiellement candidat à l'élection présidentielle prévue pour la fin du mois. Il brigue ainsi la succession du général Kenan Evren, au pouvoir depuis 1982, en dépit des mauvais résultats de son Parti de la mère patrie (A.N.A.P., droite libérale) aux élections locales de mars, où il n'a obtenu que 21,9 p. 100 des voix. Les principales formations de l'opposition annoncent qu'elles boycotteront le scrutin, considérant que l'Assemblée qui élit le président n'est pas représentative de l'électorat, la loi électorale ayant permis, en 1987, à l'A.N.A.P. d'obtenir 65 p. 100 des sièges avec seulement 36 p. 100 des voix.

Les 20 et 24, les deux premiers tours de l'élection ne dégagent pas, au sein de l'Assemblée, la majorité requise des deux tiers.

Le 31, Turgut Özal est finalement élu, la majorité absolue suffisant à partir du troisième tour de scrutin. Âgé de soixante-deux ans, le nouveau président, dès son entrée en fonctions le 9 novembre, fera appel à un de ses fidèles, Yildirum Akbulut, pour occuper le poste de Premier ministre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-31 octobre 1989 - Turquie. Élection de Turgut Özal à la présidence de la République », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-31-octobre-1989-election-de-turgut-ozal-a-la-presidence-de-la-republique/