Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

17-24 avril 2018

Arménie. Crise politique

Le 17, le Parlement élit Serge Sarkissian au poste de Premier ministre. Celui-ci était président depuis 2008 et jusqu’au mois précédent. La nouvelle Constitution de décembre 2015 attribue l’essentiel du pouvoir exécutif au gouvernement. Des dizaines de milliers de personnes manifestent à Erevan contre le maintien au pouvoir de Serge Sarkissian et contre la corruption, le chômage et la pauvreté, répondant à l’appel du chef de l’opposition Nikol Pachinian qui annonce « le début d’une révolution pacifique de velours ». Le mouvement de contestation se prolonge les jours suivants.

Le 23, des militaires en uniforme rejoignent les manifestants. Serge Sarkissian annonce sa démission. Son prédécesseur à ce poste, Karen Karapetian, est nommé Premier ministre par intérim.

Le 24, devant le refus de Karen Karapetian de négocier en vue d’« assurer le transfert du pouvoir au peuple », Nikol Pachinian se dit « prêt à diriger le pays » et appelle à la poursuite de la mobilisation populaire.

— Universalis

Événements précédents