Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

17-20 septembre 1995

Royaume-Uni - Chine. Des élections législatives à Hong Kong contestées par Pékin

Le 17 se tiennent les dernières élections législatives avant la rétrocession de la colonie britannique à la Chine, fixée au 1er juillet 1997. Hostile au régime de Pékin, le Parti démocratique de Martin Lee remporte 16 des 20 sièges à pourvoir au suffrage direct – 40 le sont au suffrage indirect. Avec ses alliés, le Parti démocratique obtient au total 29 sièges, tandis que l'Alliance démocratique pour l'amélioration de Hong Kong, parti prochinois dirigé par Tsang Yok Sing, n'en a au total que 6, le Parti démocrate, 29, et le Parti libéral, représentant les milieux d'affaires favorables au dialogue avec Pékin, 10. Les quinze autres sièges se répartissent entre indépendants et représentants des syndicats. Le taux de participation est d'environ 36 p. 100. Ce scrutin permet toutefois de mesurer l'adhésion de la population aux processus de démocratisation engagés depuis 1992 par le gouverneur britannique Christopher Patten.

Le 20, le gouvernement de Pékin, qui a toujours annoncé qu'il dissoudrait l'Assemblée dès que le territoire redeviendra chinois, conteste la validité de ces élections.

— Universalis

Événements précédents